Remède anti-cancer du Père zago

Le remède anti-cancer à base d'aloé Arborescens du Père Romano Zago. L'Aloe Arborescens est une plante succulente dont les multiples propriétés ont été utilisées depuis les temps les plus anciens, notamment par les Egyptiens pour soigner les affections de la peau, blessures et brûlures.

Pensez à partager ces informations afin de lutter contre la désinformation de la mafia pharmaceutique !

Le remède ant-cancer à base d'aloé Arborescens du Père Romano Zago.

%PARTAGER%Parmi les quatre cents variétés d'Aloé, seules six ou sept sont cultivées et reconnues pour leur bienfaits sur la Santé. Parmi elles, la plus connue est certainement l'Aloe Vera .l'Aloe Arborescens, moins connue que sa cousine, n'est pas encore exploitée dans l'industrie pharmaceutique ce qui lui a certainement permis de conserver sa nature originelle.

Connue pour ses caractéristiques au Japon sous le nom de Kidaki Aloe, cette plante se reconnaît grâce a sa taille pouvant atteindre jusqu'à quatre mètres de hauteur,son tronc lui donnant la forme d'un candélabre ainsi qu'à sa jolie fleur orange lors de sa floraison.

Voici l'histoire du père Romano Zago ayant largement divulgué les propriétés de cette plante :

Qui est Père Romano Zago?

Romano Zago, d'origine italienne, est né au Brésil, dans l'actuelle commune de Progresso, le 11 avril 1932. Dès qu'il a onze ans il entre au séminaire séraphique "Saint François" à Taquari, où il termine ses études.

Il devient novice en 1952. Il étudie la philosophie à Daltro Filho et la théologie à Divinopolis, au Mato Grosso, et il est ordonné prêtre dans l'ordre des Frères Mineurs. Bientôt il est nommé professeur au séminaire de Taquari, où il avait commencé ses études.

En 1971 il obtient même une maîtrise en lettres et il enseigne le français, l'espagnol, le portugais et le latin chez plusieurs maisons de son ordre religieux. En 1991 il est envoyé travailler en Israël, où il continue d'enseigner aux jeunes. Aujourd'hui il vit et travaille au Brésil, où il est retourné après avoir terminé sa mission en Terre Sainte.
Une boisson "extraordinaire"

C'est en Israël que Père Romano Zago élabore sa découverte. L'Aloe Vera, ou Babosa, qui est présente en grande quantité dans cette région, est la "matière première" sur laquelle il concentre son attention, pendant son temps libre.

Il mélange le jus obtenu des feuilles d'Aloès passées au mixeur avec du simple miel d'abeilles et de l'eau-de-vie, et il obtient ainsi une préparation aux propriétés médicales extraordinaires. Ses premiers "patients" sont des citoyens indifféremment de religion chrétienne, juive et musulmane, auxquels Père Romano offre quelques doses de sa boisson.

Les études de Père Romano Zago sont publiés dans un magazine très connu, "Terre Sainte", et dans d'autres magazines spécialisés et importants. C'est le début de la notoriété pour le frère franciscain et son élixir de longue vie. Une fois rentré au Brésil en '95, Père Romano Zago divulgue ultérieurement sa formule, et commence à se dédier sans interruption à son expérimentation et au soin des malades plus graves et désespérés.

Convaincu par de nombreuses guérisons extraordinaires, il recueille son expérience dans le livre "O cancer tem cura" (" Du Cancer on peut guérir '', édition italienne ), dans lequel Père Romano explique avec simplicité et clarté l'expérience du soin de la "maladie du siècle" à l'aide de sa boisson à base d'Aloès, explique-t-il dans son livre Père Romano Zago.

Dans son livre, parmi les chapitres dédiés aux raisons pour lesquelles ce produit est si efficace et à quelques réponses précises aux questions les plus courantes, qui peuvent s'élever face à la portée révolutionnaire de ce produit, il y a un chapitre en particulier intitulé " Internationalisation de la formule".

Dans ce chapitre on explique comment cette préparation à base d'Aloès a été acceptée et reconnue en plusieurs pays au fur et à mesure qu'elle acquérait dignité en tant que véritable traitement pour des maladies graves; on y trouve aussi de nombreuses témoignages de personnes qui sont parfaitement guéries grâce à l'utilisation de ce remède.

En 1998 Père Romano Zago a accordé à une industrie brésilienne l'autorisation à produire à son nom son produit à base d'Aloès. C'est à ce moment-là qui se déclenche le succès et l'histoire de l'"Aloe Vera de Père Romano Zago", boisson fidèle à la formule originelle et commercialisée dans plusieurs pays.

La fondation "Frère Romano Zago" est instituée la même année, elle est aussi bien active dans le soutien aux personnes indigentes que dans la solidarité en général, et elle conduit une intense activité de divulgation et de recherche des bienfaits et des propriétés de guérison des produits naturels, parmi lesquels l'Aloès a, évidemment, une place de relief.

Comment le Père a élaboré sa formule

Le Père Romano Zago veut souligner le fait d'avoir été le principal divulgateur, non pas l'inventeur de cette formule qui a été, à vrai dire, mise au point après avoir été tirée aussi bien de la sagesse populaire des gens qui habitaient les bidonvilles où il prêtait son aide, que de l'enseignement des autres Pères franciscains, et parmi eux surtout de Père Arno Reckzigel, qui, à l'époque de sa charge à Rio Grande do Sul, était Père de province.

Le grand mérite de Père Romano Zago, ce frère franciscain si humble mais inlassable, est celui d'avoir poursuivi avec grande détermination et constance la divulgation et le perfectionnement de cette préparation à base d'Aloès, premièrement à travers l'administration du produit à d'innombrables personnes qui venaient chez lui pour avoir au moins un espoir de guérison au moment difficile de la "maladie du siècle", un espoir pour eux mêmes ou pour les membres de leurs familles; ensuite une divulgation à travers plusieurs publications qui ont fait aussi connaître la formule de l'Aloe Vera de Père Romano Zago en occident.

L'aloe arborescens pousse comme de la mauvaise herbe. C'est une jolie plante verte de la famille des liliacées. Il préfère être à demi à l'ombre mais aime le soleil.

Les sols secs et acides lui sont favorables, mais il se développe plus rapidement s'il est régulièrement arrosé. On le trouve dans les pays du sud de l'Europe dans les jardins publics, et chaque partie de son "arborescence" peut être détachée et replantée par bouton pour donner naissance à une nouvelle plante.

Une formule extraordinaire pour guérir presque tout !

Le grand succès de cette formule est dû à ses trois ingrédients: l'Aloès avant tout, puis le miel et l'eau-de-vie. Pourquoi ces ingrédients, pourquoi du miel et de l'eau-de-vie ?, pour accompagner les qualités de l'Aloès.

En effet c'est comme le dit le Père Romano, puisque le miel, pourvu qu'il soit du miel d'abeilles, naturel et pas traité, a la caractéristique de pouvoir transporter les substances curatives contenues dans le jus d'Aloès, jusqu'aux récepteurs de notre organisme qu'on ne peut pas facilement atteindre, il permet ainsi au remède d'exercer toute son action bénéfique.

Pour ce qui concerne l'eau-de-vie, elle a un effet de vaso-dilatateur, et la dilatation des vaisseaux sanguins facilite la dépuration générale de notre organisme. Le sang peut ainsi se purifier en éliminant les substances infectieuses. En outre, l'organisme humain ne serait pas capable d'absorber complètement l'aloïne, la sève visqueuse qui jaillit des feuilles incisées de l'Aloès, si ce liquide n'était pas dilué dans l'alcool.

De quoi s'agit-il ?

Le secret a été bien gardé pendant des siècles. Aujourd'hui, même si des milliers de personnes dans le monde en profitent, la plupart des gens n'en ont pas entendu parler.

De quoi s'agit-il ? Du plus formidable moyen mis à notre disposition par la nature pour soigner et guérir - même les maux les plus terribles dont nous puissions souffrir.

Déjà des civilisations anciennes, comme la Grèce antique ou la Chine, en avaient pressenti les effets. Elles l'utilisaient pour certaines applications curatives, comme remède contre l'ulcère d'estomac, ou les problèmes intestinaux.

Mais il a fallu attendre des recherches toutes récentes et le prosélytisme d'un moine brésilien pour donner à ce remède "miracle" toute sa valeur.
C'est véritablement surprenant. En lisant les comptes-rendus de cas médicaux, on a peine à y croire pourtant, cas après cas, les preuves se sont accumulées au fil des années.

Voici quelques-unes des applications :

· Piqûres d'insectes (et éloigne les insectes)
· Coups de soleil
· Eczéma et irritations de la peau
· Pellicules
· Cicatrices disgracieuses
· Orgelets
· Mycoses
· Candida albican
· Hypertrophie de la prostate
· Problèmes oculaires
· Intoxications alimentaires
· Problèmes digestifs
· Anxiété et dépression
· Problèmes articulaires
· Entorse
· Mauvaise circulation

Mais il y a beaucoup, beaucoup plus, et je vous encourage à le vérifier vous-même.

L'aloe arborescens est d'origine africaine. On trouve déjà des références à ses vertus thérapeutiques dans l'Egypte ancienne. On l'utilisait alors pour les coupures, brûlures, irritations de la peau.

Il y a deux qualités rares : c'est un anti-inflammatoire et un antiseptique. Mais ses qualités ne s'arrêtent pas là.

Il stimule le système immunitaire et les processus de régénération des tissus (peau, muqueuse etc..) .

D'une façon générale, tout ce qui est lié à la peau bénéficie de l'utilisation de l'aloe arborescens. Les yeux sont une extension de la peau, l'estomac, les intestins aussi, les cheveux, les muqueuses de nombreux organes, etc.

Enfin, de nombreux cas rapportent des vertus thérapeutiques en cas de cancers.

Son cousin l'aloe vera a été approuvé en 1991 par le département d'agriculture des Etats-Unis comme traitement adjuvant des fibrosarcomes (un cancer des muscles).., pour les chiens et les chats !

L'aloe arborescens, lui, a été étudié scientifiquement chez la souris soumise à de telles puissances de rayons X que cela produisait des brûlures. L'effet protecteur et régénérateur de l'aloe arborescens a pu être démontré (protection effects of Aloe arborescens on skin injury induced by X - irradiation, Yakugaku Zasshi, 1990 ; 110 : 876-84).

L'aloe arborescens est extrêmement populaire au Japon. Il y est utilisé pour traiter de nombreux problèmes de santé.

Mais ce n'est que récemment qu'une étude a démontré son efficacité sur l'hépato carcinogenèse. On le sait, le cancer du foie est le plus souvent un arrêt de mort.

L'étude menée in vivo et in vitro, démontre que non seulement la prise d'aloe arborescens diminue le nombre de cellules cancéreuses, mais qu'elle est utile pour prévenir ce cancer grâce à son pouvoir inhibiteur sur la naissance et le développement des cellules cancéreuses (Okada K. Wakayama J. "Studies on in vitro and in vivo effects of aloe extract on hepato carcinogenesis") journal of the Wakayama medical Society, 1997, 48/85-95.

Au Brésil, dans la région de Saint-Antoine de Pouso Novo (Rio Grande do Sol), les autochtones utilisent l'aloe arborescens pour guérir le cancer. Un moine Franciscain, Frei Romano Zago, en ayant entendu parler, l'expérimenta dès 1988 et, devant les nombreux cas de guérison, écrivit un livre sur ses expériences.

Son ouvrage, "Cancer tem cura" (On peut guérir le cancer), qui en est à sa 25e édition, fait état des effets positifs suivants, vérifiés par l'auteur :

1. Aigreur ou acidité d'estomac
2. Gastrite
3. Ulcère peptique
4. Yeux chassieux
5. Cors
6. Furoncles
7. Pellicules
8. Rhumatismes
9. Arthrite
10. Polypes intestinaux
11. Polypes utérins
12. Stimulant de l'appétit
13. Régulateur de la menstruation
14. Sueurs nocturnes
15. Augmentation de la performance sexuelle chez l'homme de plus de 40 ans
16. Respiration plus aisée chez l'asthmatique
17. Paralysie
18. Surdité
19.Constipation
20. Elimine les champignons
21. Normalise le cholestérol
22. Normalise la tension
23. Combat la calvitie
24. Sinusite
25. Lupus
26. Herpès simplex
27. Psoriasis
28. Epilepsie
29. Pied d'athlète
30. Renforce les ongles
31. Hyperplasie bénigne de la prostate
32. Acné
33. Rhumes
34. Indigestions
35. Mauvaise haleine
36. Ulcères variqueux
37. Ulcères à la rétine
38. Toxoplasmose dans l'oeil
39. Perte de l'odorat

Posologie :

1 cuillère à soupe 10 à 20 minutes avant les 3 principaux repas. Agiter fermement le flacon avant de s'en servir. Le traitement courant consiste à utiliser une bouteille ou un flacon.

Si les résultats ne sont pas probants, répéter le traitement après un intervalle de 3 à 7 jours. En cas d'échec, recommencer encore après un intervalle de 3 à 7 jours mais en doublant la dose : 2 cuillères à soupe avant chaque repas.

Comment aller plus loin ?

Vous êtes maintenant détenteur d'un secret de guérison à la fois étonnant et puissant. Qu'allez-vous en faire ?

Première possibilité : vous rangez délicatement le présent dossier dans votre bibliothèque.., et vous l'oubliez.

Vous savez qu'en cas de problème, la solution est là. Cette possibilité est certainement la moins utile, mais j'ai bien peur que la plupart de mes lecteurs n'en restent là.

Deuxième possibilité : vous prenez votre santé en main, afin de compenser les effets carcinogènes des polluants qui nous entourent et de la nourriture industrielle qui nous empoisonne, vous décidez de vous procurer un aloé arborescens et de faire régulièrement des cures.

Dans ce cas, j'ai une demande à vous faire : si vous obtenez de bons résultats (ce sera le cas), partagez avec d'autres le secret de l'aloé arborescens. Plus il sera connu, plus de gens y seront initiés, meilleure sera leur santé et des dizaines, plus des centaines, voire des milliers de gens pourront retrouver le sourire grâce à VOUS.

L'aloe arborescens n'est pas toxique, même injecté à hautes doses. Le seul effet désagréable connu est purgatif, si vous ne prenez pas soin de laisser couler une partie du liquide jaune contenu dans les canules sous sa peau.
Vous ne risquez donc rien, bien au contraire, en le prenant.

Vous verrez votre humeur s'améliorer, votre corps mieux fonctionner, votre sexualité s'épanouir. Vous avez donc tout intérêt à l'expérimenter le plus vite possible !

Conclusion

Les mécanismes d'action de l'aloe arborescens ne sont pas tous connus. On sait que c'est un stimulateur des défenses immunitaires, ainsi qu'un immuno-modulateur.

Les chercheurs ont encore beaucoup à faire pour comprendre comment la nature procède pour guérir par son intermédiaire tant de maux. Mais est-il nécessaire de tout comprendre pour l'utiliser ?

On a l'impression que la science médicale actuelle rejette tout ce qu'elle ne peut pas comprendre. S'il en était ainsi pour tout, nous devrions renoncer à nous servir de notre cerveau dont de nombreux mécanismes et processus restent mystérieux. C'est bien évidemment une approche sectaire, conformiste et obscurantiste de la part de la médecine « moderne » !

La véritable science prend en compte les phénomènes même lorsqu'elle ne peut ni les comprendre ni les expliquer. C'est encore le cas de ce secret qui peut guérir presque tout.

Je vous le demande : si l'on découvrait une recette qui permet d'allonger la vie de 25 ans, sans effets secondaires, et avec une grande qualité de vie, attendriez-vous de savoir comment elle fonctionne pour en bénéficier ? Sans doute non.

Cette recette existe. C'est la recette des moines Franciscains. Par son action sur les vaisseaux sanguins et sur les cellules cancéreuses, elle agit sur les 2 principales causes de mortalité. Par son action tonique, elle revivifie les organes, régénère la peau et contribue à effacer les rides.

N'attendez pas demain. Profitez-en dès maintenant. Vous êtes, après la lecture du présent dossier, un "initié".

http://www.ileauxplantes.com/

Préparation du jus d'aloé Arborescens selon la recette du Père Zago

Ingrédients :

350 gr de feuilles d'aloe arborescens

500g de miel

1 cuillère à café d'alcool (préférez l'Eau de Vie)

Recette :

Commencer par essuyer les feuilles avec un linge humidifié à l'alcool
A l'aide d'un couteau ou d'un économe, supprimer les aiguilles sur le bord des feuilles sans enlever la peau.
Couper en tronçon les feuilles directement dans le bol (n'oubliez pas de faire la tare avec le bol mixeur et la balance !)
Ajouter le miel et l'alcool.
Broyer par intermittence de 5 à 10 secondes afin de réaliser un jus le plus fin possible. (Ne pas filtrer)
Verser le jus dans un flacon opaque et le ranger dans la partie la plus froide du réfrigérateur.

A consommer 3 fois par jour à raison d'une cuillère à soupe avant chaque repas.

Garder au frais à l'abri de la lumière.

NB: Le jus final contient environ 2.5° d'alcool. En cas d'interdiction médicale, remplacez l'alcool par un jus naturel de légume variés ou de fruit (ex : le jus de citron biologique et frais est parfait pour ça !). Pour les personnes qui souhaitent baisser l'indice glycémique, vous pouvez remplacer le miel par du sirop d'agave.

Conseil général :

Débutez la cure dès réception du colis et garder les feuilles dans le bac à légumes du réfrigérateur.

Il est possible que vous sentiez un effet légèrement laxatif les deux à trois premiers jours. Pas de panique, c'est normal car le jus d'aloès arborescens est un fort drainant corporel et le corps n'est pas habitué. Pour limiter ces sensations, vous pouvez commencer votre cure en vous administrant la dose préconisée dans une cuillère à café (et non à soupe). Par exemple, pour une option entretien, je prends les deux premiers jours trois cuillerées à café de jus puis le troisième je m'administre la dose recommandée, soit 3 cuillerées à soupe par jour.

Vous vendant des produits frais, nous vous conseillons de ne pas commander des feuilles par avance.

De manière générale, la rigueur et la persévérance sont les conditions nécessaire pour obtenir les meilleurs résultats.

Accueil