La Vitamine C contre Le Coronavirus.

La vitamine C contre le coronavirus.


PARTAGEZ CES INFOS A UN MAXIMUM DE VOS CONNAISSANCES !


LA VITAMINE C POUR COMBATTRE LE CORONAVIRUS !


Branle-bas de combat au ministère de la Santé, des chercheurs Chinois auraient une piste contre le coronavirus

Cela vient de sortir et c’est le branle-bas de combat au ministère de la Santé, des chercheurs Chinois auraient une piste contre le coronavirus à base de hautes doses de Vitamine C.

Et des millions de gens, vous aussi peut-être, se précipitent dans les pharmacies depuis 3 jours pour acheter de la Vitamine C.

Je comprends cette ruée : la Vitamine C est un des meilleurs outils pour booster l’immunité face au virus. Je vais y revenir.

J’ai une recommandation très importante à vous faire sur la Vitamine C.

N’achetez ni gélules, ni comprimés à croquer ou effervescents, ni formes en poudre.

Ces formes de Vitamine C contiennent très peu de principes actifs. Certaines n’ont même pas plus d’effet que de croquer un bonbon à l’orange.

Je vais vous expliquer pourquoi.

Et je vais vous dire quelle Vitamine C vous devriez choisir maintenant.

La vitamine C est la plus fragile de toutes les vitamines.

La Vitamine C est une molécule ultra-fragile. Ses pouvoirs oxydants exceptionnels s’expriment dans vos cellules mais dès qu’elle est exposée à l’air libre, à l’oxygène ou à la lumière, la Vitamine C se dégrade.

L’Anses, l’Agence nationale de sécurité sanitaire, qualifie ainsi la Vitamine C de « plus fragile de toutes les vitamines » dans son avis du 6 mars 2019.

En poudre et en capsules, chaque fois que vous ouvrez le pot ou le paquet, la Vitamine C s’abîme.

En comprimés à croquer, effervescents ou en boisson déjà préparée c’est pire, la Vitamine C a subi tellement de transformations qu’elle est endommagée de manière irréversible.

C’est pour cela que tant de gens ne « ressentent » aucun changement après avoir croqué des comprimés de Vitamine C pendant une semaine. Ils croient avoir fait une cure, mais ils ont généralement choisi la mauvaise forme de Vitamine C…

Le problème, c’est que 9 Vitamines C sur 10 sont vendues sous ces formes. Cela fait des millions et des millions de tubes de Vitamine C disponibles en pharmacie et en supermarché, très bons au goût, mais dont l’effet sur votre santé est quasi nul.

Il y a un deuxième secret inavoué des Vitamines C « classiques ».

On absorbe très mal la Vitamine C classique

C’est que si vous faites une cure de 1000 mg de Vitamine C « classique » vous n’en absorberez AU MIEUX que la moitié.[3]

La raison est que la Vitamine C en capsules, poudre et comprimés n’est pas digeste, elle arrive quasiment intacte dans vos intestins qui ont du mal à les absorber.[4]

C’est pour cela que, si vous en prenez trop, vos intestins brûlent et que vous pouvez avoir des diarrhées. Face à ce problème les scientifiques ont cherché une meilleure formule et ils l’ont trouvée.

Une nouvelle forme de Vitamine C a été créée dans les années 2000 dans le Nevada, aux États-Unis.
Elle ne s’oxyde pas et son taux d’absorption avoisinerait les 90%, soit quasiment le double de toutes les Vitamine C du marché.

Il s'agit de la vitamine C LIPOSOMALE !

C’est la seule forme valable si vous voulez espérer un effet réel sur votre immunité.

On appel cette vitamine C « liposomale » parce que les molécules de Vitamine C sont emprisonnées dans des « liposomes », des grosses molécules grasses… qui ont deux effets :

Les liposomes font écran contre l’air et la lumière et gardent intactes les molécules de Vitamine C.

La quantité réellement absorbée est doublée grâce au gras, qui permet une absorption lente et progressive. Pour une cure de 1000mg, vous absorbez jusqu’à 900mg de Vitamine C.

Les chercheurs de l’Université du Pacifique ont montré scientifiquement le mécanisme : les liposomes protègent la Vitamine C jusqu’au cœur des cellules de votre corps, qui sont faites de gras elles aussi, et la délivrent dans leur quasi-entièreté.

La Vitamine C liposomale est donc la reine des Vitamines C.

Toutes les vitamine C liposomales ne se valent pas.

Mais attention, quelle marque de Vitamine C liposomale choisir ?

C’est un problème sérieux avant tout achat,car on trouve aujourd’hui de très nombreuses Vitamine C mélangées à de l’huile portant le nom « Vitamine C liposomale »… mais qui ne contiennent aucun liposome.

C’est l’effet malheureux du commerce : certaines marques malhonnêtes de compléments alimentaires ont « surfé » sur la vague et proposent des mélanges où vous avez des Vitamine C tout aussi vulnérables à l’oxydation, mais vendues 3 ou 4 fois plus cher !

N’achetez donc pas votre Vitamine C liposomale à l’aveugle !

Je vous recommande fortement celle de MAVITAMINEC.COM

Mavitamine.com

 Cette vitamine C est naturelle, n'allez pas acheter le la vitamine C de synthèse en pharmacie.

Vous pouvez également en trouver chez cell'innov, mais elle n'est pas toujours disponible en raison de fortes demandes.

Cell'innov.com

Il est possible de la fabriquer sois-même, mais cela exige un investissement financier relativement important .



  
Comment La Vitamine C Renforce Le Système Immunitaire.

Notre système immunitaire est conçu pour nous protéger contre les infections et maladies. Il est incroyablement complexe. Sa complexité est due aux cellules diverses et variées qui réagissent à une multitude de différents microorganismes. Nous produisons en permanence des cellules immunitaires et la plupart du temps, celles de notre organisme nous protègent remarquablement bien. Afin de bien fonctionner, notre système immunitaire a besoin d'équilibre et d'harmonie. Il est fortement influencé par les nutriments que nous absorbons et qui composent notre alimentation. Les nutriments spécifiques dont nous avons besoin dépendent de plusieurs facteurs, notamment d'influences externes telles que les saisons.

La vitamine C figure parmi les nutriments dont on connaît les vertus pendant l'hiver, notamment eu égard au simple rhume. Et pour cause, puisque plusieurs cellules du système immunitaire peuvent accumuler de la vitamine C et ont besoin de cette vitamine essentielle afin d'accomplir leur mission. On peut ainsi affirmer qu'une déficience en vitamine C entraîne une résistance moindre à certains agents pathogènes, tandis qu'une production accrue de vitamine C renforce de nombreuses fonctions de notre système immunitaire. En effet, la recherche confirme que les concentrations de vitamine C dans le plasma sanguin et les globules blancs réduisent les infections et le niveau de stress. De plus, certaines études ont prouvé que la vitamine C augmente la production et la fonction de phagocytes ; il s'agit de globules blancs qui ingèrent et absorbent des agents pathogènes ou libèrent des enzymes afin de les détruire. La vitamine C est aussi un antioxydant extrêmement efficace qui protège les cellules de notre organisme contre les dérivés réactifs de l'oxygène (DRO). D'après certaines sources, une production trop élevée de DRO dans l'organisme contribue au développement de maladies.

Par conséquent, devrions-nous faire le plein de vitamine C afin de nous protéger contre les microbes hivernaux ? Cela fait de nombreuses années que les scientifiques débattent sur ce sujet, et en ce qui concerne le simple rhume, ils ont avancé des preuves contradictoires. Les résultats d'une méta-analyse récente sur la recherche disponible menée par la collaboration Cochrane ont révélé que l'on ne peut pas affirmer que la vitamine C réduit la probabilité d'attraper un rhume. Ce qui est positif cependant, c'est que la même étude a bien confirmé que la vitamine C a un effet sur la durée et la gravité des rhumes.

Devant ce constat et d'après ce que nous savons déjà, à savoir qu'une déficience en vitamine C réduit notre résistance aux intrus tandis que la vitamine C renforce notre système immunitaire, il serait prudent de conclure que cette dernière complète notre alimentation hivernale. Cela revêt une importance toute particulière pour les personnes âgées, pour celles s'alimentant mal ou ne pouvant s'acheter ni de fruits, ni de légumes.


Soignez-vous avec la vitamine C liposomale faite maison.

En fait, même si aucun symptôme extérieur n’indique de problème, une personne peut être dans un état de carence en vitamine C plus dangereux que le scorbut lui-même. Lorsque cet état n’est pas détecté, et persiste sans être corrigé, les dents et les os seront endommagés, et plus grave encore, le flux sanguin peut s’affaiblir jusqu’à ne plus pouvoir résister ou combattre des infections difficilement guérissables comme le scorbut. 

La vitamine C est pour beaucoup le complément alimentaire préféré, depuis longtemps et pour de très bonnes raisons. Elle fait toute la différence dans une détoxication, mais a aussi sauvé la vie de nombreuses personnes dans le monde.

Elle a regagné en popularité récemment pour son effet protecteur sur les dommages causés par les radicaux libres sur l’ADN chez les travailleurs sévèrement exposés aux rayonnements à la centrale nucléaire de Fukushima, où les travailleurs prenant de la vitamine C n’ont eu aucun changement significatif à la fois de l’ADN libre et du risque global de cancer.

La vitamine C favorise aussi la production de collagène, vital pour la santé de tous nos tissus et la réparation des vaisseaux sanguins, des dents, des articulations et des os. Elle aide aussi à normaliser la pression sanguine, guérir les maladies dégénératives et prévenir le vieillissement prématuré. Elle est vitale dans la lutte de notre système immunitaire contre les virus, les bactéries et autres microbes. La vitamine C est également importante dans la synthèse de substances chimiques du cerveau, comme notre neurotransmetteur de la bonne humeur – la sérotonine.

Les mégadoses de vitamine C

Le prix Nobel Linus Pauling et le Dr. Irwin Stone ont contribué à initier le concept de médecine orthomoléculaire qui utilise une thérapie par mégadose de vitamine – une dose supérieure de vitamine C à celles requises pour les fonctions cellulaires normales. Prise en très hautes doses (10 ou 100 grammes ou plus par jour, selon les besoins et la maladie de la personne) la vitamine C lutte contre les maladies graves. Par exemple, quand le corps est mis à l’épreuve par le cancer, le rhume, la toxicité ou les maladies, nous sommes submergés par la production de radicaux libres. C’est alors que nos besoins de de vitamine C augmentent. 

La médecine traditionnelle reste dans le noir quand il s’agit de la connaissance de la vitamine C, malgré les effets miraculeux qu’elle a eu sur les gens dont le pronostic était fatal. La vitamine C, ou acide ascorbique, est quelque chose que vous voudriez avoir dans votre armoire à pharmacie, car elle peut vous sauver la vie comme elle l’a fait pour tant de gens à travers le monde. La vitamine C est également la meilleure chose qu’on connaisse pour aider les surrénales durant des périodes de stress intense et/ou d’extrême fatigue.

Comme c’est un anti-oxydant puissant, soluble dans l’eau, et que nous ne sommes pas capables de le synthétiser dans notre corps, vous voudrez peut-être prendre 1 pleine cuillère à café (4 grammes) par jour, lorsque vous commencez à vous détoxifier. Durant les périodes de stress (émotionnel ou du à une maladie) davantage de doses sont nécessaires, surtout si votre alimentation est riche en glucides.

En l’occurrence, la vitamine C et le sucre utilisent le même port d’entrée pour accéder à nos cellules et quand il y a peu ou pas de sucre en compétition, un pourcentage plus élevé

de vitamine C pénètre dans les cellules, ce qui diminue nos besoins. C’est pourquoi dans un régime cétogène – un régime basé sur les aliments et les graisses d’origine animales – les besoins en vitamine C diminuent au point où la plupart des gens ont dû la réduire ou même la supprimer. Et puisque la plupart des animaux font leur propre vitamine C, il est possible d’obtenir suffisamment de vitamine C dans un régime cétogène sans aliments d’origine végétale en mangeant les parties adéquates de l’animal : les organes.

Gardez à l’esprit que notre corps doit s’adapter au changement, de sorte que la posologie de la vitamine C doit être augmentée peu à peu, et il en va de même quand on diminue la dose. Y aller lentement prévient aussi les réactions d’Herxheimer qui interviennent au début de la détoxification. Une réaction d’Herxheimer, parfois appelée une réaction de « dépérissement », est causée par l’excrétion des toxines des microbes mourants (cela peut être une prolifération des levures).Certains disent que les femmes enceintes ne doivent pas dépasser 5 grammes de vitamine C par jour, bien que les pionniers de la vitamine C aient utilisé des doses très importantes pour le plus grand bien de la mère et du bébé. De fortes doses peuvent provoquer la diarrhée car quand la vitamine C excède les besoins de votre corps, elle n’est pas absorbée. Lors d’une maladie, vous pouvez augmenter progressivement la vitamine C de 2 à 4 grammes par heure jusqu’à ce que votre ventre commence à se gargouiller ou que vous avez des selles molles. On appelle cela le titrage de doses de vitamine C.

La vitamine C la moins chère est l’acide ascorbique que vous pouvez avoir en grosse quantité, bien que d’autres formes de haute qualité et des versions alcalines mieux absorbées sont disponibles comme l’ascorbate de sodium. Si vous trouvez l’acide ascorbique acide, mélangez le avec un peu de stévia, du xylitol ou un peu de bicarbonate de sodium pour l’adoucir.

Pour ceux qui ont peur que la vitamine C augmente leurs niveaux de sucre dans le sang, eh bien, il semble que ce ne soit pas le cas, même à des doses de 2 grammes toutes les 3 heures.

Malheureusement, avec autant de réglementations médicales et de protocoles médicamenteux, les effets thérapeutiques de la vitamine C sont restés dans les coulisses du système gouverné par Big Pharma. Malgré cela, elle continue d’aider de nombreuses personnes dans le monde et elle redevient de plus en plus populaire pour les troubles où aucun médicament n’a été plus efficace que la vitamine C.

Aujourd’hui, il est possible de remplacer la thérapie de la vitamine C administrée en mégadoses par voie intraveineuse (IV), par de la vitamine C liposomale qui peut être prise par voie orale et faite à la maison. Si vous souhaitez bénéficier des avantages de la vitamine C IV en mégadoses sans quitter le confort de votre maison, ne manquez pas cette information pertinente !

La vitamine C liposomale

Un liposome est comme un sac qui transporte une substance dans votre corps et ses cellules. Il est incroyablement efficace pour accomplir cette tâche, car il est fait de graisse. Il se trouve que c’est le même type de graisse qui constitue les membranes cellulaires, ce qui lui permet de traverser cette barrière beaucoup plus facilement. De plus, les liposomes sont minuscules et peuvent ainsi passer par toutes fissures les plus infimes de nos barrières cellulaires.

Pour un dosage efficace d’une mégadose de vitamine C – comme pour tuer les cellules cancéreuses – vous devez atteindre un taux de vitamine C dans le sang d’environ 250-350 mg/dl. Une personne moyenne aura généralement environ 1 mg/dl avec un régime alimentaire à peu près correct. Après un traitement de 25 à 50 grammes de vitamine C IV sur une période d’environ 90 minutes, le taux sanguin varie de 200 à 300 mg/dl.

Selon les rapports, 6 grammes de vitamine C liposomale par voie orale, délivrant la vitamine C dans les cellules, là où elle oeuvre, équivalent à 50 grammes de vitamine c intraveineuse.

Pour faire de la vitamine C liposomale, vous avez besoin d’un nettoyeur à ultrasons pour bijoux comme celui de l’image. Il suffit d’en chercher un sur amazon.fr ou dans tout autre magasin de votre choix et de voir la taille la plus pratique pour vous.

Ensuite, vous aurez besoin de lécithine de tournesol ou de lécithine de soja non-OGM sans hexane, et de vitamine C, de préférence sous la forme d’ascorbate de sodium.

Recette
3 cuillères à soupe rases de lécithine.
1 cuillère à soupe rase d’ascorbate de sodium.

Dissolvez la lécithine dans 1 tasse (240 mL) d’eau tiède ou froide, de préférence distillée. Laissez tremper pendant quelques heures environ. Il ne faut pas qu’elle s’agglutine, donc l’utilisation d’eau tiède est préférable (pas bouillante !).

Dissolvez l’ascorbate de sodium dans 1/2 tasse d’eau tiède, de préférence distillée.Verser les deux solutions ensemble dans le nettoyeur à ultrasons et mélangez pendant environ 20 à 25 minutes.

Une dose de charge de vitamine C liposomale, pendant plusieurs mois, est d’environ 2,000 mg trois fois par jour, et la dose d’entretien est de 1,000 mg deux fois par jour, en augmentant les doses et les quantités si nécessaire.

Cette recette fournit 12 grammes (12000 mg) de vitamine C ascorbate avec une efficacité d’encapsulation liposomale de 70%–90% . Elle se conserve à température ambiante pendant environ 3 à 4 jours, et beaucoup plus longtemps si elle est réfrigérée.

Rappelez-vous que 6 grammes de cette substance équivalent à 50 grammes de vitamine C IV. Ainsi, vous pouvez prendre la moitié de la solution tout au long de la journée pendant un jour ou deux en cas de maladie. Mais sevrez-vous progressivement, pour que le corps ne perçoive pas de manque artificiel drastique.

J’ai ainsi utilisé 3 cuillères à soupe d’ascorbate de sodium avec de bons résultats d’absorption. Trois cuillères à soupe au lieu d’une cuillère à soupe, comme indiqué dans la recette ci-dessus, donneront environ 16 grammes de vitamine C par tasse. L’absorption de la forme liposomale est d’environ 5 fois l’absorption de la vitamine C pure, de sorte que cela fait approximativement 80 grammes efficaces (thérapie IV). C’est une très forte dose en effet ! Il vous faudra cependant boire cette tasse en plusieurs fois tout au long de la journée, car je doute que vous puissiez la prendre d’un coup sans avoir de diarrhée.

Une mise en garde

Ceux qui ont une surcharge en fer (demandez à votre médecin de tester la ferritine, la transferrine, la capacité totale de fixation du fer (TIBC) et le fer) devraient garder à l’esprit que la vitamine C augmente l’absorption du fer dans l’organisme, en particulier dans le cœur où il peut provoquer une insuffisance cardiaque, des palpitations, etc. Les taux de ferritine devraient être idéalement sous 80 et la saturation de la transferrine devrait être inférieure à 40%.

POUR VOUS PROCURER LES PRODUITS NECESSAIRES A LA FABRICATION DE LA VITAMINE C LIPOSOMALE :

ACIDE ASCORBIQUE

Acide ascorbique

LECITHINE DE TOURNESOL

Lécithine de tournesol

Lécithine.fr

ASCORBATE DE SODIUM

Ascorbate de Sodium

BAC NETTOYEUR ULTRASON

Nettoyeur ultrason

POUR VOUS PROCURER UN DISTILLATEUR D'EAU :
Distillateur d'eau

POSOLOGIE

2 gr trois fois par jour pendant 3 mois – Cure entretient 1 gr 2 fois par jour.

Source : Health Matrix Gabriela Segura

Téléchargez ces informations sous format pdf