Antitode au vaccin covid 19

Important : Si Vous Souhaitez Partager Ces informations Sur Les Réseaux Sociaux, Ne Partager Pas Le Lien De Cette Page Mais Celui De La Page Précédente, Et Ne Mentionnez Surtout Pas Le Mot Vaccin À Cause Des Risques De Censure.


Lien de la page à partager : http://www.argent-colloidal-antibiotique-naturel.ch/antitode-a-la-piqure.html

Alerte ! Une ancienne employée de Pfizer confirme la présence d'oxyde de graphène dans les injections Covid et leur létalité.

Le grand secret de Pfizer and Co

 
Ce texte exceptionnellement long est d’une importance capitale face à la fausse piste dans laquelle la mafia mondialiste a réussi à égarer mortellement toute l’humanité.

Mes lecteurs ont pu remarquer que suite à mes récents articles parlant de la présence massive d’oxyde de graphème dans les Vaxxs Cov, peuvent ou pourraient s’étonner de n’entendre pratiquement aucune des sommités indépendantes et crédibles évoquer quoique ce soit concernant cette réalité – vu leur intégrité avérée, ils et elles paraissent totalement ignorantes de cette affaire. Pourquoi cela ?

Une femme américaine hors du commun dans sa compétence pharmaco politique et dans sa capacité d’analyse exceptionnelle qui s’appelle Karen Kingston, a réussi à décoder le montage diabolique des faux vaxxs.

Elle déballe tout sur la chaine de Stew Peters. Voici la retranscription manuelle que nous avons essayée de faire de l’interview en traduction sous- titrée… mais  trop rapide pour bien tout comprendre.

NOTA : Certaines parties du narratif sont un peu confuses en raison du rythme rapide de Karen qui a quelquefois du mal à exprimer la complexité de ce nœud de vipère auquel elle est aguerrie et visant à cacher l’horrible réalité.

 
Stew Peters (présentateur) : Nous avons eu de nombreuses  discussions polémiques avec les "pacts checker" et des chercheurs indépendants qui ont tenté de discréditer les conclusions de chercheurs espagnols, présentées dans le Stew Peter Show, par le Dr Jane RUBY. Cette vidéo révélait que l’oxyde de graphène, une substance toxique, un poison, a été trouvé en quantité dans le vaXX Pfizer… Ces chercheurs espagnols ont ensuite découvert qu’il en est de même pour les vaXXs Moderna et AstraZénéca.

USA Today, Lead Story, tous financés par la Cabale, étaient tous contre moi et le Dr Jane Ruby - ils nous traitent de menteurs pour avoir révélé cette découverte au monde, dans une vidéo maintenant vue, je pense 1 million de fois sur Rumble.

Nous avons depuis demandé l’avis de nombreux experts médicaux, de médecins de renommée mondiale comme Dr Jane Ruby, Dr Tenpenny, Dr Judy Micovitz, Dr David Martin ; ils ont tous confirmé ce rapport - mais malgré toutes ces confirmations, les attaques contre notre vérité continuent sur Tweeter. Nous voulons donc savoir de quoi il s’agit, si c’était planifié, qui est derrière tout cela.

Karen Kingston : (ancienne employée de Pfizer et actuellement analyste pour les industries pharmaceutiques et de matériels médicaux.)

"C’est extrêmement difficile de trouver les informations et de les relier entre elles, mais j’ai un éventail unique de compétences, c’est mon métier. Dans le secteur, j’analyse la propriété industrielle et le contexte juridique, tant pour les médecins, les pharmas que les consommateurs, et je suis également rédacteur scientifique. Donc, vous ne pouvez pas vous attendre à ce que tout le monde ait ces compétences pour trouver ces informations.

La réalité est que les médias grands publics nous mentent, et que les Big Tech et les médias sociaux bloquent la vérité. Cela viole le premier amendement de notre constitution (US)."

Question - Alors, dites-nous est-ce que l’oxyde de graphène est dans ces injections ?

Réponse – A 100% OUI ! Je vais vous le démontrer. Ce qu’il est vraiment important de savoir, c’est que tous les vaXXs ARNm contiennent ce que l’on appelle une nanoparticule de lipide Pegylée (PEG). C’est ce que nous allons expliquer. Si vous regardez le brevet de Moderna, il est écrit qu’il contient une composition de nanoparticules lipidiques, et au fur et à mesure que vous parcourez le document ça parle spécifiquement de divers ingrédients et formulations Pegylée qui ont des codes alpha numériques. Vous pouvez également les trouver dans le dossier de dépôt à la FDA, avec l’IND (Investigational New Drug) dans les essais de phase 3 de Pfizer et Moderna. Vous pouvez également les trouver à travers le formulaire de dépôt de l’EPA (Environnemental Protection Agency).

Alors voici la chose la plus importante avec le brevet que j’ai lu. Il y a 193 pages, plus les pièces jointes. J’ai lu le brevet pour trouver de l’oxyde de graphène. Il n’est pas listé dans le brevet, parce que c’est un secret commercial. Vous souvenez-vous de B. Gates qui disait qu’il y avait un secret commercial ? Les secrets commerciaux ne sont pas destinés à être divulgués au public. Ils ne peuvent donc pas être dans le dossier. Donc l’oxyde de graphène n’est pas dans le brevet. Tout est listé sauf ça, mais je vais vous montrer la preuve que ceci contient de l’oxyde de graphène dans le brevet déposé en Chine.

Q – Laissez-moi juste vous demander : Pourquoi auraient-ils mis tous les autres ingrédients dans le brevet à l’exception du graphène ?

R – Je dirais que la première raison est que c’est un poison pour les humains. L’autre raison est que c’est l’ingrédient principal de l’hydrogel, qui est le liquide. C’est le modèle IA (intelligence artificielle) qui est utilisé pour certaines recherches d’Elon Musc et B. Gates, en ce qui concerne une interface entre l’humain et l’Internet.

Q – Donc il existe une théorie légitime que ces injections sont en fait conçues pour créer une sorte de connectivité entre les humains, la 5G ou peu importe ce que c’est pour contrôler vos pensées et votre mémoire. Ce sont des possibilités réalistes et plausibles ?

R – Ce n’est pas possible au stade actuel. Ils se précipitent pour sortir ce truc, ils essaient de voir combien ils peuvent en injecter aux gens avant qu’ils ne meurent. Je pense honnêtement que c’est une recherche de dosage en direct.

Ceux qui meurent ont : SEP, Guillain Barré, des tremblements, du magnétisme… rappelez-vous que nous sommes censés avoir des rappels tous les 6 mois, pour voir combien on peut en accumuler dans ce système. On va voir ça parce que quand vous voyez les nations qui sont injectées, nous (USA) sommes des cobayes de cette technologie, je pense qu’il y aura un deuxième plan.

Je ne suis pas vraiment à l’aise pour vous parler de ce genre de choses parce que je n’aime pas donner mon avis et faire des hypothèses ; je préfère en rester aux données. Donc si vous regardez les nouvelles sur l’ingénierie et la chimie, il y a des journaux d’articles de recherches non révisés par des Pairs que nous appelons RAAG (Ressource Available After Graduation) dans le secteur, toutes les industries en ont.

Ce sont en fait les gros bonnets de l’industrie, les acteurs principaux, et ils se vantent de ce qu’ils font. Or cet article parle des nanoparticules (ajout de PEG) qui sont dans les vaXX C19.
Il y a 4 lipides :

Le premier est le cholestérol, c’est un élément moins crucial, ça le fait passer dans le sang.

Ensuite il y a un phospholipide qui est là pour les membranes cellulaires, cela permet la perméabilité pour entrer dans les membranes cellulaires.

Il y a un lipide ionisable ce qui donne une charge ionique positive, pour faciliter la pénétration de l’ARNm dans la cellule.

Enfin les lipides Pegylés. La raison pour laquelle ils ont créé ça est que l’ARNm est très instable qu’il soit synthétique ou zoonique, donc qui provient d’un animal ou d’un humain. C’est très instable.

Une température de 80°F (27°C) le détruit, la lumière du soleil le détruit, si vous respirez dessus il meurt, les chercheurs disent tout cela, il arrive rarement à franchir la zone isotherme d’un individu sain, votre salive le détruit, il ne peut pas survivre par lui-même.

Donc, il avait besoin de cette biosphère qu’ils ont créée. C’est pour cela que nous avons ces quatre lipides et ensuite ils ajoutent de l’oxyde de graphène. Alors, ce qui est intéressant avec l’oxyde de graphène, c’est qu’il est 4.000 fois plus résistant que le Titane et peut résister à une température de 17.000° F (7700°C).

Donc ils ont pris ce virus très instable et l’ont rendu indestructible.  Or le lipide Pegylé, si vous regardez "PEG" est fabriqué par une entreprise qui s’appelle SinoPeg, qui sont basés en Chine.

Maintenant, comment ai-je découvert ceci ? (accrochez-vous)

Eh bien si vous jetez un coup d’œil à l’EUA (Emergency News Autorisation) de Pfizer, ils citent les quatre lipides. Ils ont deux lipides, chacun d’entre eux contenant quatre lipides. Et il y a Moderna et Moderna les a appelés, ça s’appelle la fiche de données de sécurité MSDS. C’est ce qu’ils utilisent pour les produits industriels. Il y a un numéro CAS et il y a le SM-102 pour Moderna - et ensuite si vous allez au dossier de Pfizer au Royaume Uni, les numéros des deux lipides sont là : A LC 0315 et ALC 0159.

Donc, quand j’ai cherché sur Google : MSDS CAS, (ne me demandez pas comment je connais toutes ces informations), quand j’ai mis certains de ces numéros, j’ai trouvé SinoPeg. Or je n’ai pas trouvé SinoPeg en cherchant SinoPeg sur Google. Alors j’ai simplement mis le numéro MSDS. Et si vous allez sur le site internet, vous verrez des centaines de noms alphanumériques de ces liquides. Et vous verrez un onglet sur les excipients pour le vaXX Covid 19. Et l’on voit : polyéthylène glycol 2000. Ici, vous verrez, c’est ALC 0159 et cette entreprise est basée en Chine !

Et puis, si vous prenez le brevet Moderna, il y est répertorié tous les différents polyéthylènes : alcool 200PEG, PEG 2000 et vous les trouverez dans l’onglet : excipients pour le Covid 19 de SinoPeg. Donc, c’est juste là : c’est fabriqué en Chine.

Il y a d’autres vaxxs ARNm qui ne sont pas vendus au USA, vous pouvez trouver ces excipients ici aussi avec le numéro CAS que vous chercherez dans la fiche de données de sécurité MSDS.

Donc, si vous voulez savoir ce qu’est le graphène, ce qu’ils expliquent sur SinoPeg est qu’il s’agit d’une structure centrale, fonctionnalisée par du polyéthylène, pour le stockage d’énergie diélectrique polymère combinée avec des performances mécaniques et diélectriques.

Ce que cela veut dire, c’est que le graphène est un conducteur - il peut être un conducteur d’électricité. Si le graphène a une charge positive, cela annihile tout ce qui entre en contact avec lui (c’est dans toutes les études du NIH, Moderna, etc.). A cet instant, ils ne sont pas chargés, ils sont juste neutralisés.

Q - Comment une charge positive entre-t-elle dans vos cellules ?

R - C’est l’autre lipide – celui qui est ionisable – qui donne la charge positive pour la pénétration cellulaire, mais ce n’est pas le cas actuellement. Ils sont neutres. Mais s’il y a un champ électromagnétique qui active les charges positives, potentiellement, il y aura des dégâts et probablement des morts, selon où ces nanoparticules vont se retrouver dans le corps des gens et quelle quantité s’y trouvera. Il est évident pour moi qu’ils mentent au monde entier. Ils essaient de cacher cela, c’est l’ingrédient secret.

Q - LEAD Story, USA today, toutes ces publications qui fact-checkent ce programme, il me semble bien aussi qu’ils mentent. Nous verrons qui est impliqué dans tout ça, dans une minute, car je vais vous le demander, mais… pourquoi utilisent-ils cela ?

R - L’oxyde de graphène est une substance toxique, un poison. Pourquoi l’utilisent-ils ? Parce que c’est un formidable conducteur d’électricité ! Et il peut héberger un champ magnétique, il peut littéralement vous connecter à Internet.

Q - OK, je voulais juste m’assurer que c’était clair, parce que je sais que vous n’êtes pas à l’aise pour donner votre avis. Je voulais juste être sûr que c’est ce qu’il peut faire dans les faits.

Oui, je n’ai pas eu l’occasion, mais je pourrais probablement aller sur des publications techniques sur l’IA et trouver plus d’informations sur : comment l’oxyde de graphène est un problème. La conclusion est que c’est un poison ! Ça annihile tout ce qui entre en contact avec lui s’il a une charge positive. C’est toxique pour les humains, ça ne devrait pas être là-dedans et ça l’est !

Q - Qui est derrière ça ?

R - Une société qui s’appelle Shangai Nanotechnologies a déposé un brevet pour l’oxyde de graphène en vue de son utilisation dans les excipients du Covid 19. Et ils ont eu une réunion à leur siège social, et je crois qu’il y a Tal Zachs, le directeur technique de Moderna, et si vous allez sur le site de l’OMS, il y a une page où ils expliquent que le monde entier doit travailler ensemble sur ces vaXXs Covid 19. C’était l’an dernier !
On y trouve les suspects habituels, comme Peter Daszak, d’autres noms de Moderna et plusieurs acteurs du NIH et NIAID.

Q - Il existe donc un grand groupe de milliardaires et de millionnaires très coordonnés pour le développement et l’exécution de ces produits ? Donc comme vous parlez et confirmez cela, pourquoi quand il s’agit de donner votre opinion, dites-moi si vous ne vous sentez pas de le faire, si pour des gens comme le Président Trump, Ron de Santis, Sean Hamity, quel est leur intérêt là-dedans ? Comment ne peuvent-ils pas être au courant de cela ?

R - Non, impossible qu’ils puissent savoir ce genre de choses ! Désolée ! Quand j’ai découvert ces informations, je ne savais pas qu’une femme puisse pleurer autant que j’ai pleuré.

Donc, j’ai envoyé un mail le 26 mai à une trentaine de supports avec toutes infos résumant qu’il s’agissait d’armes biologiques, j’ai même parlé à America’s Frontline Doctors, et après leur avoir parlé, certains docteurs ont continué de dire que si vous avez moins de 30 ans, vous devriez vous faire vacciner. Je les ai appelés pour leur dire : "Mais que faites-vous ?... Ce sont des armes biologiques !!! On ne peut pas dire ça !!!"

La dissonance cognitive face à la perversion et au caractère diabolique de ces injections fait qu’il est très difficile pour les gens de comprendre, et il faut aussi réaliser que pendant ces 18 mois où ils ont été développés, quiconque disait : eh, ce virus n’est pas si grave ! se faisait moquer de lui, ridiculiser, marginaliser. Des médecins se sont vus menacés de se faire retirer leur licence, pour que la vérité ne puisse pas sortir. Quiconque s’interrogeait sur la rapidité de la mise sur le marché de ces vaXX, sur leur nécessité, même les documents de la FDA disent : "On ne pense pas que les moins de 18 ans devraient se faire injecter, nous sommes inquiets de la diffusion virale."

Personne, en bonne conscience n’aurait dû approuver cela, mais le lavage de cerveau est ce que le contrôle des Big Tech voulait que nous sachions comme étant la vérité. En comparaison si votre conjoint vous trompe, vos amis peuvent vous dire qu’il vous trompe, qu’il y a des tonnes de preuves, vous n’y croyez pas ! Là, tous vos conseillers de confiance vous ont dit que ce truc était sûr. Tous les médias vous disent que c’est sûr, mais si quelqu’un arrive et vous  dit : "Non ! C’est mortel ! C’est un génocide planifié !" C’est impossible d’y croire ! Vous comprenez ?

Q – Oui c’est difficile, essayer de déterminer ce qui est vrai de ce qui ne l’est pas, ce qu’il manque, déceler les informations venant de l’Etat Profond qui essaye par tous les moyens de nous embrouiller. J’essaie juste de digérer tout que vous dites. Je pense aux gens des médias, je pense aux gens qui ne réalisent pas qu’il y a des milliards de vies en jeu.
Ou peut-être que si, ce qui est encore pire, parce que ça fait d’eux des complices qui font perdurer la situation. Je pense à tous ceux à qui on va imposer ces injections.


R – Pour en finir, l’étiquetage des flacons est faux et trompeur parce que cette chose n’est pas un vaxxin. Il n’y a aucun bénéfice pour votre santé quand vous vous faites injecter. La seule chose que ça peut faire c’est empoisonner, blesser, tuer !


A DIFFUSER MASSIVEMENT



Teinture Mère d'aiguilles de pin sylvestre


Cette newsletter s’adresse particulièrement à trois catégories de gens :

Ceux qui se sont laissés vaxxer à regret pour avoir le droit de continuer à gagner leur vie et nourrir leur famille.

Ceux qui, bernés par les mensonges de la télé, se sont fait vaxxer volontairement et sont maintenant très inquiets par ce qu’ils ont appris depuis sur les risques de santé graves, voire mortels, qu’ils encourent maintenant.

Ceux qui ne sont pas vaxxés mais qui risquent d’être infectés par la proximité permanente ou imprévisible de vaxxés qui sont en fait des pollueurs ambulants de graphène.

Mais elle ne s’adresse pas à ceux qui pensent avoir fait un choix judicieux et sage.
A ce sujet je voudrais ici mettre en défaut un raisonnement tronqué venant des "Zélites médico-politiques" concernant les sujets fragiles, que par une grande mansuétude on place prioritaires pour bénéficier du "vaxxin sauveur", il s’agit bien sûr des gens âgés, particulièrement ceux des Ehpads, mais aussi des gens à risques comme les diabétiques et les obèses, dont les défenses immunitaires sont souvent déficientes.

Or on sait que la première ligne de défense anti graphène (poison confirmé) est le L-glutathion, alors que celui-ci est automatiquement en déficit chez ces gens-là. Devinez qui risque de gagner la partie… Alors ne pensez-vous pas qu’il s’agirait plutôt d’une volonté de "débarrasser le plancher" des éclopés considérés comme des encombrants inutiles ?

Comment peut-on encore croire des politiques qui depuis toujours n’ont fait que nous mentir sur tout ? Ceux qui n’ont pas encore compris que nous vivons dans un monde à l’envers où les cadeaux sont toujours empoisonnés, sont bien naïfs.

Une compartimentation regrettable des spécialités médicales

Différentes sommités de la recherche en virologie ont sonné l’alarme en affirmant qu’il n’y aurait aucun retour en arrière possible pour les doubles vaxxés, particulièrement au niveau des dégâts physiologiques et neurologiques résultant de ces faux vaxxins ARNm. Cela n’a pas empêché des millions de gens sous hypnose TV de courir les yeux fermés se faire injecter le poison libérateur… Evidemment les alerteurs indépendants n’ont jamais eu accès TV.

En outre, je me demande pourquoi les sommités connues de la virologie qui ont accès au moins à Internet continuent à tourner en rond, centrés sur les coronas V, persistant à ignorer les vrais agents du crime parfait contenus dans les vaxxins, en l’occurrence l’oxyde de graphène, la protéine Spike S (au graphène) et le gel hydroalcoolique. Je rappelle que c’est ce qu’ont trouvé plusieurs labos espagnols selon La Quinta Columna, après avoir analysé des ampoules de "vaxxin" Pfizer, mis à part quelques mini ingrédients d’usage et aucune trace de souche corona ! Ce qui prouve bien que ce n’est pas fait pour vaxxer mais pour empoisonner.

L’histoire compliquée de la suramine

De son côté, le Docteur Judy Mikovits, chercheuse de haut niveau, pensait qu’il était impossible que les promoteurs criminels de l’holocauste vaxxinal n’aient pas prévu une échappatoire pour eux-mêmes et leurs protégés.

Ainsi, Judy Mikovits et ses collaborateurs ont fini par découvrir la botte secrète que ces gens avaient à disposition confidentielle dans le corps médical depuis près de 100 ans, la Suramine utilisée pour le traitement de la maladie du sommeil humaine (causée par des parasites, les trypanosomes).

Or cette suramine est dérivée du bleu trypan appelé ainsi parce qu'il tue les trypanosomes. Celui-ci a été synthétisé pour la première fois par le scientifique allemand Paul Ehrlich en 1904. Mais ce n’est pas tout, car lorsque l’on remonte la filière des chimistes, on apprend que le trypan est lui-même dérivé de la toluidine, issue du toluène… qui est extrait de l’huile de pin !
Et cela a été la piste de Judy Mikovits.

Bref historique des aiguilles de pin sylvestre

L’histoire nous montre que les aiguilles de pin sylvestre, ou de différentes autres espèces de pin, ont été largement utilisées depuis des millénaires chez différents peuples comme les amérindiens, si bien que ce pin était surnommé "l’arbre aux mille vertus". Les herboristes du monde entier connaissent depuis longtemps les bienfaits de ces aiguilles de pin en tisane, en Teinture Mère, en poudre, ou en huile essentielle.
Aussi, la richesse des aiguilles de Pin sylvestre en pinène et multiples autres constituants volatils ou non volatils, et en vitamine C (le Pin a été utilisé dans le soin du scorbut) et A, leur confère un pouvoir guérisseur reconnu ciblant particulièrement les affections respiratoires en tant que :

Antiseptique,

Anti-inflammatoire,

Expectorant,

Mucolytique,

Antioxydant puissant (d’après une étude sud-coréenne en 2011),

Stimulant de la corticosurrénale.

Mais aussi de :

Booster l'état général,

Améliorer la circulation sanguine et lymphatique,

Favoriser la diurèse et donc éliminer les toxines.

Une piste en impasse

Là nous entrons dans un sac d’embrouilles avec la recherche de la suramine - version naturelle - supposément concentrée dans les aiguilles, celle-là non agressive comparée à celle qui est de synthèse :
L’analyse d’une teinture mère réalisée à partir d’aiguilles de Pin sylvestre fraîchement récoltées, étude faite par un laboratoire sérieux et doté d’appareillages performants, n’a révélé aucune trace de suramine.
La teinture mère contient le précurseur de cette molécule, le toluène (découvert initialement dans le Baumier de Tolu, un grand arbre d’Amérique du sud, d’où le nom de ce composant) : le toluène est en effet soluble dans l’éthanol contenu dans l’alcool impliqué dans la fabrication de la teinture mère.
Mais cet extrait ne contient pas de suramine, molécule obtenue par voie de synthèse, comme expliqué ci-dessus : la suramine n’est présente dans aucune plante, elle ne se trouve pas à l’état naturel : cette molécule est une création de la chimie analytique ! L’infusion d’aiguilles de Pin sylvestre ne contient pas non plus de suramine, pas plus que la teinture mère ou tout autre extrait du Pin sylvestre, ou tout autre espèce de Pin !
Alors pourquoi ça marche ?


Il est clair que si Judy Mikovits avait raconté des sottises, pourquoi l’aurait-on empêché de parler en la mettant en prison (comme JB Fourtillan) ? A notre avis, elle ne s’est pas trompée sur les résultats, mais a dû mal interpréter la complexité du processus réel de l’action thérapeutique des aiguilles - la suramine serait donc un faux drapeau, et il y aurait autre chose qui fait le travail, mais quoi ?

Notre problème central est la neutralisation du graphène qui est un peroxydant. Or les extraits d’aiguilles de pin étant, nous l’avons vu, un puissant antioxydant apportent une aide extérieure importante au L-glutathion, principal antioxydant endogène qui peut être très insuffisant.
 

Par ailleurs tout le monde sait que les pinèdes dégagent beaucoup d’ions négatifs extrêmement tonifiants qui donnent une sensation de légèreté. Les aiguilles en sont en grande partie le siège.

D’un autre côté l’oxyde de graphène étant électropositif a besoin d’être dans un milieu électropositif pour pouvoir fonctionner. A noter aussi sa capacité exceptionnelle de conduction électrique et magnétique.
Ceci a donné lieu, chez des milliers de personnes à des phénomènes amusants d’aimantation de petits objets ferreux sur le point d’inoculation du vaccin.
Mais malheureusement aussi à des réactions dramatiques presque immédiates de gesticulations violentes incontrôlables et continues insupportables à voir (pauvres gens !) – Il semble que tout le système cérébro-spinal soit en court-circuit.

La vérité est que les extraits d’aiguilles de pin peuvent neutraliser l’électropositivité du graphène le rendant inactif et le piégeant magnétiquement. Pour en savoir plus, je vous renvoie en référence à la thèse d’un scientifique anglais – cliquez sur :


https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01325244

Comme le dit Hugo Barès :

La suramine, c’est l’antidote du graphène pour les élites,
mais les aiguilles de pin, c’est l’antidote du peuple.

Conclusion

Les gros dommages physiques et psychiques post-vax peuvent être grandement évités ou atténués grâce aux aiguilles de Pin sylvestre en préventif avant le vax, ceci permettant de se mettre en règle naturellement sans trop de risques avec le scandaleux passeport vert.

En curatif post vax, il parait aussi possible dès le départ de bloquer le graphène, mais je ne suis pas sûr que par la suite il soit possible de rattraper tous les dégâts déjà occasionnés.

NOTA :
Vu sur ProFide Catholica : en Espagne les produits dérivés d’aiguilles de Pin ont été interdits courant mai 21 !
C’est bien la preuve que ça marche !...

Recommandations PRE ET POST VAX

Alcoolature ou Teinture Mère d’aiguilles fraiches de pin sylvestre

15 gouttes dans de l’eau avant chacun des 3 repas, pendant 25 jours, cure à renouveler après arrêt d’une semaine. Un flacon de 100 ml suffit pour deux cures.


Nota : Hélas, il est possible que beaucoup de gens
n’aient pas accès à ces informations ou n’y croiront pas,
parce que cela ne sera pas diffusé à la télé…


Garantie Qualité

Les aiguilles de Pin sylvestre sont coupées et mises en macération sur le site même de la cueillette, dans de la Blanche d’Armagnac 55°, certifiée Demeter et Ecocert.

La teinture mère est labellisée Ecocert, Nature et Progrès, Demeter. Elle a un titre alcoolique de 35° environ.

Commande

Vous pouvez vous procurer la Teinture Mère d’aiguilles de pin sylvestre sur ce site :


 Cliquez ici pour vous procurer la teinture mère.



 SURAMINE: Comment mettre fin au régime de contrôle mondial COVID-Arnaque

SURAMINE: Comment mettre fin au régime de contrôle mondial COVID-Arnaque

Est-ce que l’huile de Suramine ou de pin est le remède miracle qui peut tuer le loup-garou COVID-19?

Soyons très clairs: au cours de l’Histoire, chaque fois que l’élite au pouvoir a délibérément disséminé une arme biologique, elle était très sûre de concevoir d’abord un antidote efficace à 100% pour elle-même et pour sa tribu. Et c’est le cas pour l’arme biologique COVID-19 qui a été lancée dans le monde entier tout au long de 2019, la même année du déploiement militaire de la 5G dans certaines grandes villes du monde.

Quelle est exactement cette solution miracle qui peut neutraliser le COVID-19, ses nombreuses variantes, ainsi que les nombreuses formes mutantes de cette peste furtivement bio-conçue?

Cependant, encore mieux que le médicament connu sous le nom de Suramine, et qui ne produit pas tous les effets secondaires indésirables des médicaments pharmaceutiques, il y a l’huile d’aiguille de pin . La Suramine est, après tout, dérivée de l’huile d’aiguille de pin. Comme suit:

L’antidote à la contagion.

Cet antidote à la contagion, connu des échelons supérieurs de l’establishment médical et des initiés de la classe élitiste depuis près de 100 ans, s’appelle Suramine, un composé isolé dérivé à l’origine d’un extrait d’huile d’aiguille de pin. .
Il n’est disponible que par injection, et a été un secret bien gardé qui n’a pas été ouvertement accessible aux masses pendant cette «pandémie», mais c’est une solution efficace pour les parasites et les virus de plusieurs types, ainsi qu’un grand nombre d’autres conditions.

Pourtant, tout le monde peut désormais profiter de cette solution en exploitant son origine , le thé aux aiguilles de pin, un antidote qui est aujourd’hui disponible gratuitement dans les forêts à feuilles persistantes et dans les arrière-cours de nombreuses personnes.

Comment ce simple remède peut-il si bien fonctionner face à une condition apparemment insurmontable?

Il existe une relation directe entre la Suramine (l’extrait isolé), le thé aux aiguilles de pin (un extrait à l’eau chaude des aiguilles de pin, de sapin, de cèdre et d’épinette) et l’huile de pin (qui est dérivée des aiguilles par distillation à la vapeur d’huile essentielle. Traiter).

Tous les trois sont dérivés des propriétés de l’aiguille de conifère.


(Source: ANTIDOTE TO THE COVID CONTAGION).

Ce qui peut rendre Suramine particulièrement efficace contre la contagion croissante causée directement par le Programme de super vaccination e Covid, c’est qu’il aurait réussi à lutter contre les injections d’ARNm et d’ADN qui sont agressivement imposées aux gens. Comme suit:

Maintenant, lisez le paragraphe suivant dans le sous-titre (Too) Many Targets in the 100 Years of Suramine , PDF, pour comprendre ses propriétés antidote à la contagion des spike protein ou protéines de pointe  (dérivé de l’ARNm qui donne des instructions pour répliquer une protéine de pointe dans d’autres cellules):

La Suramine diminue aussi les activités d’un grand nombre d’enzymes impliquées dans la synthèse et la modification de l’ADN et de l’ARN : ADN polymérases (103, 104), ARN polymérases (103, 105, 106), transcriptase inverse (18, 103), télomérase (67) et les enzymes impliquées dans l’enroulement / déroulement de l’ADN (107, 108) sont inhibées par la Suramine, ainsi que par les enzymes modifiant l’histone et la chromatine comme les protéines chromobox (109), les méthyltransférases (110) et les sirtuine histone désacétylases (111)

C’est un langage médical pour inhiber la réplication et la modification inappropriées de l’ARN et de l’ADN.

Source: Here’s an effective way to guard against the spike protein contagion caused by the Covid vaccinated)

Protéine de pointe (Spike Protein)

Il est d’une importance primordiale pour chaque résident de la planète Terre de comprendre correctement le rôle de la protéine de pointe dans l’arme biologique connue sous le nom de COVID-19, ainsi que la protéine de pointe impliquée dans la technologie d’ARNm bio-conçue dans les dangereux “ vaccins ” que l’on cherche à nous inoculer de gré ou de force.

Dans les deux cas, il semble que l’ingrédient puissamment actif trouvé dans l’huile d’aiguille de pin, dont la Suramine est l’isolat concentré, peut inhiber de manière significative l’activité enzymatique impliquée avec cette technologie d’ARNm et d’ADN qui rend ces injections Covid si dangereuses et mortelles.

Une équipe de scientifiques indiens a déjà prouvé scientifiquement que l’arme biologique COVID-19, présentait une similitude étrange entre les inserts uniques trouvés dans la protéine de pointe SAR-COV-2 et la gp120 du VIH-1. Donc, il est tout à fait clair que c’est vraiment la protéine de pointe furtive qui finira par maintenir cette pandémie à l’infini.

Signatures uniques du VIH-1 trouvées dans SAR-COV-2 confirmées par une équipe de scientifiques indiens

Huile d’aiguille de pin :

Les chamans de Sibérie savent depuis longtemps que les pins trouvés au fond des forêts sibériennes avaient des aiguilles qui possédaient un nombre exceptionnel de propriétés médicinales. La première d’entre elles est l’extraordinaire qualité antimicrobienne des aiguilles de pin, et en particulier, de l’huile d’aiguilles de pin.

L’huile d’aiguille de pin de Sibérie est utilisée pour traiter avec succès une variété de maladies causées par différents micro-organismes pathogènes allant des bactéries aux virus, des champignons aux parasites et même des mycoplasmes trouvés chez les patients atteints du syndrome de la guerre du Golfe.

ConclusionLa Suramine peut vraiment être la solution miracle , non seulement pour neutraliser les diverses menaces omniprésentes associées aux armes biologiques COVID-19 originales et aux “vaccins” Covid, mais aussi éliminer les loups-garous mondialistes du NWO (Nouvel Ordre Mondial) qui sont déterminés à détruire toute la civilisation planétaire. (L’utilisation originale du « remède miracle » était de tuer des loups-garous à la fois dans la légende et dans la tradition.)

Quelle meilleure façon de mettre des bâtons dans les roues de leur mastodonte de Big Pharma , qui suce le sang des pays, dévastant des nations entières et des continents, que l’application d’un simple remède ou d’un traitement prophylactique comme la Suramine ou l’huile d’aiguille de pin,?!

Après tout, y a-t-il un endroit sur Terre où les arbres à feuilles persistantes n’existent pas sous une forme ou une autre? Bien que tous ces arbres à feuilles persistantes qui produisent de la Suramine soient des conifères, certains d’entre eux ont une concentration considérablement plus élevée et / ou plus forte du «composé isolé qui était à l’origine dérivé d’un extrait d’huile d’aiguille de pin» .

Par conséquent, l’utilisation de l’huile de Suramine ou d’aiguille de pin ou de thé d’aiguille de pin à titre prophylactique ou en tant que traitement dépendra de chaque cas particulier. L’utilisation mesurée de l’un de ces médicaments ou remèdes sera également déterminée par le fait que l’individu a contracté le COVID-19, ou bien a été en contact avec une personne excrétrice qui a été vaccinée, en particulier celles qui ont reçu plusieurs doses de n’importe quel «vaccin» Covid qui utilise la biotechnologie modifiant le gène et les protéines de pointe.

Ce qui est vraiment essentiel à comprendre, c’est la nécessité pour chaque personne de maintenir et de renforcer régulièrement son système immunitaire par tous les moyens possibles alors que le programme mondial de super vaccination est mis en œuvre pleinement à travers la planète. Ce faisant, chaque type d’huile d’aiguille de pin et / ou de thé de haute qualité peut être utilisé de différentes manières pour atténuer davantage la contagion Covid dans les espaces de vie et de bureau de chacun.

L’huile d’aiguille de pin en aérosol est un moyen particulièrement efficace de nettoyer l’environnement ambiant. Cette puissante méthode de diffusion de l’huile essentielle en aérosol facilite également la pénétration des cavités nasales et sinusales, ainsi que de tout le système respiratoire.

Pour ceux qui ont affaire à des cas chroniques ou aigus de SAR-COV-2, une forme beaucoup plus puissante de Suramine peut être en ordre. Lorsqu’une vie est en jeu, la Suramine administrée sous les soins d’un médecin qualifié et expérimenté peut être le seul moyen d’effectuer une guérison permanente. Donc, ce médicament pharmaceutique puissant doit être sérieusement considéré comme faisant partie de tout plan de traitement.

Note de l’éditeur : SOTN est entièrement d’accord avec l’analyse précédente. Car la seule façon dont l’ OPÉRATION COVID-19 peut être stoppée globalement, et le «régime de contrôle mondial COVID-1984 » être résilié dans un bref délai, est que les gens du monde entier reprennent leur pouvoir à la mafia médicale contrôlée par Big Pharma . En prenant les médicaments haute puissance et remèdes naturels décrits ci-dessus, entre autres expliqué ici, toute personne peut être libéré de ce Plandemic canular et Covid Conpsyop – POUR TOUJOURS! Par conséquent, les protocoles préventifs et les plans de traitement qui incluent la Suramine, l’huile essentielle d’aiguille de pin et les dérivés associés peuvent servir à libérer davantage l’humanité de ce fléau manufacturé du 21e siècle. De même, la communauté mondiale des nations peut rapidement s’extirper de ce «plus grand fléau du troisième millénaire».

Source : State of the Nation– 8 mai 2021 - Assidat_zgougou contre Covid.

Depuis des temps immémoriaux, on utilise, au Maghreb, les graines de pin d’Alep pour préparer des entremets festifs. Il y a aussi, dans le commerce, des yoghourts parfumés au zgougou. Au lieu de ne consommer le zgougou qu’à l’occasion d’une fête annuelle, il faudrait en consommer TOUS les jours afin de s’immuniser contre l’arme mortelle Covid.

zgougou \zɡu.ɡu\ masculin De l’arabe زقوقو, zgougou (« graines de pin d’Alep »)

 Il s’agit d’une crème préparée à partir de graines de pin d’Alep, à ne pas confondre avec les pignons de pin parasol et de pin d’Armand. Ces graines sont nettoyées puis broyées avec de l’eau et passées au tamis très fin. Le jus ainsi obtenu est mélangé avec de la farine de blé, et/ou de l’amidon selon les recettes, en y ajoutant parfois du lait concentré, puis cuit à feu doux tout en remuant. Du sucre en poudre est ajouté au fur et à mesure que le mélange s’épaissit, donnant ainsi une crème de couleur brune grisâtre au goût de résine.

Cette crème est versée à chaud dans des bols et recouverte de crème dessert à base de lait, d’amidon, de sucre et d’un peu d’essence de fleur d’oranger puis décorée d’amandes entières ou pilées, de petits bonbons ou de pignons.

CITATIONS :

o  Dans le Haut-Tell, on fait éclater au feu les pommes de pin pour en retirer les pignons (zgougou) qu’on moud en une sorte de farine. A El-Gueriat, on pétrit une pâtée de zgougou et de dattes pilées. — (Charles Monchicourt, La région du Haut Tell en Tunisie: le Kef, Téboursouk, Mactar, Thala, A. Colin, 1913, page 233)

o  Sous la fine pellicule de crème à la noisette se cachait le zgougou, brun et jovial. Après la crème blanche et fade, le zgougou secouait le palais, descendait dans la gorge par saccades tel un voleur. — (Azza Filali, Monsieur L–: roman, Cérès, 1999 , page 34)

o  En dessous, sommeillait l’épaisse couche brunâtre de «zgougou ». La visite fut courte, du moins aux yeux de Hassen. Cependant, le jeune homme apprit qu’Ahlem avait quitté le lycée après son échec au baccalauréat…— (Karim Maamri, Salem Trabelsi, Un monde meilleur, Noir sur blanc, 1999, page 18)

o  Les graines de pin d’Alep, connues des indigènes sous le nom de « zgougou », sont vendues à raison de 60 à 70 francs les 100kg pour la fabrication du nougat. — (Société centrale forestière de Belgique, Bulletin, Volume 25, 1922, page 647)


Le thé aux aiguilles de pin est-il la réponse à la transmission du vaccin contre le covid ? Découvrez la suramine, l’acide shikimique et comment fabriquer vos propres extraits.

 Il semblerait que le thé aux aiguilles de pin pourrait offrir une solution contre l' »excrétion » ou la transmission du vaccin contre le covid, qui semble être un phénomène où les personnes vaccinées propagent des particules ou des substances nocives à leur entourage.

https://www.naturalnews.com/2021-05-07-salk-institute-reveals-the-covid-spike-protein-causing-deadly-blood-clots.html

Voir cet article d’un site de blog WordPress appelé « Ambassador Love ».

PINE TEA: Possible Antidote for Spike Protein Transmission

Cet article déclare :

Il existe un antidote potentiel à la contagion actuelle de la protéine de pointe qui s’appelle Suramin. On la trouve dans de nombreuses forêts du monde, dans les aiguilles de pin.

La suramine a des effets inhibiteurs sur les composants provoquant la cascade de coagulation et sur la réplication et la modification inappropriées de l’ARN et de l’ADN. Une coagulation excessive provoque des caillots sanguins, des mini-caillots, des accidents vasculaires cérébraux et des cycles menstruels anormalement lourds. Le thé aux aiguilles de pin est l’un des antioxydants les plus puissants qui soient et il est connu pour traiter le cancer, les inflammations, le stress et la dépression, la douleur et les infections respiratoires. Le thé aux aiguilles de pin tue également les parasites.

Vous trouverez ci-dessous un podcast et une vidéo complets qui révèlent deux méthodes d’extraction, qui sont toutes deux des méthodes simples, de faible technicité et peu coûteuses, pouvant être utilisées presque partout.

Les aiguilles de pin fraîches provenant d’arbres appropriés sont utilisées depuis des siècles comme sources de vitamine C et d’autres substances phytochimiques que les Amérindiens utilisaient pour traiter les infections respiratoires et d’autres affections. La vitamine C est un remède connu contre le scorbut, puisque le scorbut est une maladie due à une carence en vitamine C. Les aiguilles de pin contiennent de nombreuses autres substances qui semblent réduire l’agrégation des plaquettes dans le sang, prévenant ainsi potentiellement la formation de caillots sanguins à l’origine des accidents vasculaires cérébraux, des crises cardiaques et des embolies pulmonaires. (Voir les sources scientifiques publiées ci-dessous).

Les aiguilles de pin sont utilisées par les populations indigènes du monde entier comme aliment et comme médicament depuis des milliers d’années. Nombreux sont ceux qui pensent aujourd’hui que les aiguilles de pin peuvent offrir une protection contre les protéines de pointe du covid – qui sont des armes biologiques artificielles présentes dans les vaccins contre le covid – ainsi que contre les particules d’excrétion du vaccin contre le covid, qui semblent également être des armes biologiques conçues pour parvenir à une dépopulation mondiale.

Le Dr Judy Mikovits affirme que les mondialistes savent parfaitement que la tisane d’aiguilles de pin est la réponse aux armes de dépeuplement covidien, et ils utilisent secrètement la tisane d’aiguilles de pin pour se protéger du fléau qu’ils ont lâché sur le monde, explique Mikovitz.

Fouiller dans la science derrière les aiguilles de pin et les covidés

En tant que scientifique de laboratoire, j’ai décidé de creuser cette question à l’aide de mes connaissances et de mon expérience en laboratoire. Faire bouillir des aiguilles de pin fraîches pour en faire un thé est une méthode d’extraction couramment utilisée en science alimentaire et en médecine traditionnelle chinoise (MTC).

L’eau agit comme un solvant et, grâce à la chaleur et au temps, certains composés phytochimiques des aiguilles de pin sont extraits dans l’eau, ce qui donne un thé aux aiguilles de pin. (C’est ainsi que tous les thés sont fabriqués).

En parcourant les recherches scientifiques publiées sur ce sujet, je me suis posé deux questions principales :

1) Quelles sont les molécules que l’on trouve dans les aiguilles de pin, et quelles sont leurs fonctions en ce qui concerne l’arrêt de la formation de caillots sanguins ou la protection des personnes non vaccinées contre l’excrétion du vaccin covid ?

Quelle est la meilleure méthode d’extraction pour extraire ces molécules des aiguilles de pin ? Existe-t-il une méthode d’extraction à faible technicité que presque tout le monde peut utiliser, sans avoir besoin d’un laboratoire ?

Grâce à mes recherches, j’ai découvert que les aiguilles de pin contiennent non seulement de la suramine, une grosse molécule à laquelle on attribue divers effets médicinaux, mais aussi de l’acide shikimique.

L’acide shikimique est à la base du Tamiflu, et c’est la molécule que l’on trouve dans l’anis étoilé, une herbe de la médecine chinoise, qui guérit les pestes.

Imaginez ma surprise lorsque j’ai découvert que les aiguilles de pin contiennent de l’acide shikimique, la même molécule que l’on trouve dans l’anis étoilé utilisé en médecine traditionnelle chinoise pour traiter les pestes et les maladies respiratoires.

En 2010, le Boston Herald a publié un article révélant que des chercheurs étudiaient les techniques d’extraction de l’acide shikimique des aiguilles de pin afin de fournir cette matière première à l’industrie pharmaceutique pour la fabrication de médicaments antiviraux, antigrippaux et antipandémiques.

http://archive.boston.com/news/local/massachusetts/articles/2010/11/07/maine_pine_needles_yield_valuable_tamiflu_material/

Extrait de cette histoire :

Des chercheurs de l’université du Maine à Orono affirment avoir trouvé une nouvelle méthode relativement facile pour extraire l’acide shikimique – un ingrédient clé du médicament Tamiflu – des aiguilles de pin.

L’acide shikimique peut être extrait des aiguilles de pin blanc, de pin rouge et d’autres conifères simplement en faisant bouillir les aiguilles dans l’eau, a déclaré le professeur de chimie Ray Fort Jr.

Mais l’acide extrait pourrait être précieux car, le Tamiflu est le médicament antiviral le plus utilisé au monde pour traiter la grippe porcine, la grippe aviaire et la grippe saisonnière. La principale source d’acide shikimique est actuellement l’anis étoilé, un fruit inhabituel en forme d’étoile qui pousse sur de petits arbres originaires de Chine.

Les recherches ont été financées par diverses sources, dont le Maine Technology Institute, le ministère américain de l’agriculture, la National Science Foundation et le département de chimie de l’université.

Une étude publiée dans ResearchGate confirme que l’acide shikimique présente une activité antiagrégante plaquettaire, ce qui signifie qu’il aide à stopper la formation de caillots sanguins : Analyse du contenu de l’acide shikimique dans les aiguilles de pin de Masson et activité antiagrégante plaquettaire.

Extrait de l’étude :

L’acide shikimique, lorsqu’il est séparé par HPLC, présente un effet inhibiteur dose-dépendant sur l’agrégation plaquettaire induite par l’adénosine diphosphate et le collagène chez les lapins. En raison de la teneur relativement élevée et de la bonne activité antiagrégante plaquettaire de l’acide shikimique, les aiguilles de pin de Masson peuvent être utilisées comme source potentielle d’acide shikimique.

https://onlinelibrary.wiley.com/doi/abs/10.1002/ceat.200700413

…ont obtenu un rendement d’environ 6% d’acide shikimique à partir d’aiguilles de pin Masson, ce qui est probablement le rendement le plus élevé extrait de toute espèce de pin jusqu’à présent (Chen et al. 2014). Puisque les aiguilles de pin sont peu coûteuses et facilement disponibles en Asie du Nord, en Amérique du Nord et en Europe, il est fort possible de les utiliser pour fabriquer des médicaments contre les espèces d’anis étoilé moins disponibles.

Cette étude a révélé que les aiguilles de pin fournissent environ deux tiers de l’acide shikimique de l’herbe d’anis étoilé :

Aiguilles de pin de Masson = 5,71% d’acide shikimique
Anis étoilé = 8,95% d’acide shikimique

Nous savons donc que les aiguilles de pin, qui sont extrêmement répandues en Amérique du Nord, en Chine et en Europe, fournissent de l’acide shikimique, une sorte de molécule « miracle » qui pourrait s’avérer incroyablement utile pour arrêter la formation de caillots sanguins et défendre les personnes contre les infections respiratoires.

Des recherches plus approfondies m’ont conduit à une étude qui a utilisé la recherche sur les réseaux neuronaux pour optimiser les conditions d’extraction afin de réaliser un extrait très efficace des aiguilles de pin : 17 Optimization of Extraction Conditions of Shikimic Acid in Pine Needles Based on Artificial Neural Network.

https://onlinelibrary.wiley.com/doi/abs/10.1002/ceat.200700413

Cette étude propose la recette suivante pour optimiser l’extraction :

Utiliser environ 75 % d’alcool (comme la vodka) et 25 % d’eau.
Utilisez une machine à ultrasons avec un récipient en acier inoxydable.
Réglez la température à 65 degrés C.
Utilisez 280 ml de solution d’extraction pour 10 grammes d’aiguilles de pin.
Utilisez une durée de 25 minutes pour l’extraction par ultrasons.
Ce « thé » fini doit être filtré à travers un filtre à café ou un autre filtre en papier afin d’éliminer les grosses particules. Le liquide obtenu contiendra de l’acide shikimique, de la suramine, des pigments et divers terpènes, et présentera généralement une certaine coloration et un goût plutôt piquant.

Regardez cette vidéo pour voir comment j’ai utilisé un appareil de nettoyage à ultrasons pour créer un extrait aqueux d’herbe de romarin :

https://www.brighteon.com/7c129e86-7e2b-47a7-bc74-dd19621e4042

Comment extraire l’acide shikimique à l’aide d’une machine à expresso ordinaire ?

Le résultat le plus intéressant de cette recherche a été la découverte d’un article scientifique publié qui décrit l’utilisation d’une machine à expresso ordinaire pour effectuer une extraction très efficace de l’acide shikimique de l’anis étoilé.

Cet article est publié dans Science Direct :

https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S2352554116300493

Quantification totale et extraction de l’acide shikimique de l’anis étoilé (llicium verum) en utilisant la RMN à l’état solide et des solutions aqueuses d’hydroxyde dissolvant la cellulose.

L’article a été publié dans Organic Letters en 2015, et apparaît également sous forme de PDF sur le site de l’université de l’Oregon. (Ce lien peut poser problème dans certains navigateurs car il contient des espaces dans l’URL).

Extrait du résumé de cette étude :

RÉSUMÉ :

Un nouveau processus pratique, rapide et à haut rendement pour l’extraction à l’eau chaude sous pression (PHWE) de quantités de plusieurs grammes d’acide shikimique à partir d’une plante.

L’acide shikimique de l’anis étoilé (Illicium verum) à l’aide d’une machine à expresso domestique non modifiée. Cette méthode, simple et peu coûteuse, permet d’isoler de manière efficace et directe l’acide shikimique et de préparer facilement une série de dérivés synthétiques.

Préparation facile d’une série de ses dérivés synthétiques.

En d’autres termes, ils profitent de la chambre pressurisée d’une machine à expresso pour effectuer une extraction chaleur + pression de l’acide shikimique de l’anis étoilé.

D’après mon expérience, on peut remplacer l’anis étoilé par des aiguilles de pin fraîches moulues (vertes, pas brunes) pour obtenir un résultat similaire, en extrayant l’acide shikimique des aiguilles de pin. Pour une extraction efficace, il est conseillé de broyer d’abord les aiguilles de pin, en utilisant un broyeur à herbes bon marché.

J’ai l’intention de reproduire ce résultat dans mon propre laboratoire, mais j’ai pensé que je devais le partager publiquement dès que possible en raison de la menace mortelle que représentent actuellement pour l’humanité les vaccins covidés armés.

Les auteurs de l’étude confirment également que l’acide shikimique est une molécule antivirale efficace qui inhibe également la réplication virale dans l’organisme :

Il a également été démontré que les dérivés de l’acide shikimique présentent une activité biologique utile. Plus particulièrement, le célèbre médicament antiviral oseltamivir (Tamiflu), qui agit comme un inhibiteur de la neuraminidase virale, est utilisé pour traiter la grippe saisonnière et a été déployé pendant les épidémies de grippe H1N1.

En outre, il a été démontré que les analogues fluorés du shikimate inhibent P. falciparum et ont été testés comme médicaments antipaludiques. En outre, la zeylénone (3) dérivée de l’acide shikimique présente un comportement anticancéreux, antiviral et antibiotique, et l’acide triacétylshikimique présente des propriétés anticoagulantes et antithromiques.

Une activité anticoagulante et antithrombotique

Remarquez le terme clé « anticoagulant » dans la phrase ci-dessus.

L’étude, qui a été réalisée en Tasmanie, en Australie, a délibérément cherché une méthode peu coûteuse et peu technologique pour extraire l’acide shikimique de plantes communes (aiguilles de pin) :

Cette méthode est une extraction rapide et peu coûteuse à l’eau chaude sous pression (PHWE)… le premier exemple de l’utilisation en laboratoire d’une simple machine à expresso pour faciliter l’extraction de l’acide shikimique.
premier exemple de l’utilisation en laboratoire d’une simple machine à expresso pour faciliter l’extraction de produits naturels (autres que la caféine) à partir de matériel végétal.

Nous avons cherché à utiliser spécifiquement un équipement relativement bon marché, peu sophistiqué et disponible dans le commerce pour réaliser l’extraction de quantités de plusieurs grammes d’anis étoilé.21 Par conséquent, étant donné que la pompe d’une machine à expresso permet l’écoulement continu d’eau à des températures allant jusqu’à 96 °C et à des pressions de 9 bars, nous avons pensé qu’un tel système serait adapté à nos besoins.

En effet, cette idée est purement géniale dans sa simplicité. Et les auteurs de l’étude ont réussi à extraire puis à purifier les cristaux d’acide shikimique par un procédé relativement simple.

Cela pourrait signifier que le « remède » contre le covid est disponible gratuitement et se développe sur de nombreux continents.

Le résultat de tout ceci est qu’un éventuel « remède » contre le covid – ou du moins une défense contre l’excrétion/la transmission du covid – semble être déjà fourni par Mère Nature et est facilement disponible sur plusieurs continents.

Sans avoir à compter sur des produits pharmaceutiques brevetés, contrôlés et des vaccins armés qui sont clairement conçus pour répandre la maladie et atteindre une dépopulation mondiale par la mort de masse, les personnes qui veulent survivre à l’holocauste du vaccin contre le covid peuvent simplement récolter et traiter les aiguilles de pin en utilisant des machines à expresso, et ils peuvent potentiellement fabriquer leur propre médicament anti-peste.

Naturellement, nous aimerions voir plus de recherches sur tout cela – et s’il vous plaît tenez compte des précautions de sécurité ci-dessous – mais il est clair que l’establishment de la science et de la médecine a perdu toute crédibilité ou intérêt à protéger l’humanité et travaille maintenant délibérément à exterminer des milliards d’êtres humains.

Par conséquent, attendre que cette industrie étudie les plantes médicinales communes est une course folle. Il n’y aura jamais de financement disponible pour de telles recherches, car ces découvertes n’augmentent pas les profits de Big Pharma en matière de vaccins et de médicaments.

Pourtant, pour ceux qui sont en mesure d’accéder aux bons types d’aiguilles de pin – et qui ne sont pas enceintes ou ne prévoient pas de l’être, voir ci-dessous – ce remède simple et naturel pourrait finalement s’avérer être un traitement « miracle » qui sauve des vies contre les vaccins contre le covid et le covid.

Pour information, nous ne vendons pas d’aiguilles de pin ou d’extraits d’aiguilles de pin, donc les régulateurs qui cherchent à interdire cet article devront aller harceler quelqu’un d’autre. Nous offrons ces informations telles quelles, sans garantie, dans un souci de « publication d’autorisation d’urgence » pour le bien de l’humanité et dans l’intention de sauver des vies de ce vaccin mortel.

Précautions à prendre lors de l’utilisation d’aiguilles de pin

Précautions à prendre lors de l’utilisation d’aiguilles de pin.

Avant de consommer un thé ou un extrait fabriqué à partir de plantes, assurez-vous de savoir quelles plantes vous utilisez. Tous les pins ne conviennent pas, et certains conifères – comme l’if – sont toxiques.

Le bétail est connu pour avoir subi des avortements spontanés après avoir consommé des aiguilles de pin fraîches comme source de nourriture. Par conséquent, toute personne qui prévoit une grossesse (ou qui est déjà enceinte) devrait évidemment éviter de consommer du thé aux aiguilles de pin, par simple précaution.

Tous les crétins de la science « réveillée » en Amérique et dans le monde ont oublié que seules les femmes peuvent tomber enceintes, donc cette précaution particulière ne s’applique évidemment pas aux hommes. Si vous pensez que les hommes peuvent tomber enceintes, vous avez peut-être déjà subi des dommages cognitifs dus aux vaccins covidés et vous devriez consulter immédiatement un médecin.

Le pin de l’île de Norfolk et le pin ponderosa sont également soupçonnés de provoquer des avortements spontanés et devraient probablement être évités.

Nous ne connaissons pas la composition complète des diverses espèces de pins, et nous ne pouvons donc pas, en toute conscience, dire à qui que ce soit de boire du thé fait à partir d’aiguilles de pin. Si vous décidez de le faire, faites preuve de bon sens et prenez toutes les précautions nécessaires, et travaillez avec un naturopathe qualifié pour élaborer une stratégie à base de plantes compatible avec votre propre biologie et vos objectifs de santé particuliers.

Sachez également que la tisane d’aiguilles de pin peut interagir de manière inattendue avec des médicaments sur ordonnance, dont la plupart sont toxiques en soi.

Nous allons confirmer ce processus d’extraction à l’aide d’une machine à expresso et d’un instrument de spectrométrie de masse quadruple à CWC Labs.

La bonne nouvelle dans tout cela, c’est qu’il semble que les gens ordinaires peuvent récolter l’acide shikimique à partir des aiguilles de pin en utilisant une machine à expresso ordinaire.

Ou, pour une extraction plus approfondie d’un large spectre de terpènes, les gens peuvent utiliser un appareil à ultrasons pour réaliser de telles extractions (voir ma vidéo ci-dessus).

En tant que service public, je suis en train de lancer un projet de laboratoire dans mon laboratoire privé pour reproduire cette méthode d’extraction de l’acide shikimique, mais en utilisant des aiguilles de pin au lieu de l’anis étoilé :

Nous achetons des standards d’acide shikimique et recherchons une méthode HPLC / Mass spec pour la quantification de l’acide shikimique.
Nous sommes en train d’acheter un simple moulin à herbe et une machine à expresso neuve et propre pour tester l’extraction.
Une fois terminé, nous prévoyons de diffuser une vidéo de notre laboratoire, vous montrant les résultats de nos tentatives d’extraction.
Nous allons probablement utiliser des aiguilles de pin loblobby, car c’est ce qui est commun dans la région centrale du Texas. Je ne connais pas la teneur en acide shikimique des pins loblobby.

Restez à l’écoute de NaturalNews.com et de ma chaîne Brighteon.com pour d’autres mises à jour sur ce sujet extrêmement important pour l’humanité :


​https://www.brighteon.com/channels/hrreport


DECOUVREZ COMMENT DEGRADER L'OXYDE DE GRAPHENE !


​Dans cette vidéo, LA CINQUIÈME COLONNE propose un moyen simple d'éliminer l'OXYDE DE GRAPHÈNE toxique introduit dans les vaccins COVID. Fondamentalement, garder les niveaux de glutathion élevés en tant qu'antioxydant principal. Mais le supplément de zinc est également indispensable.


CLIQUEZ ICI POUR VOIR LA VIDEO


 

Comment dégrader l'oxyde de graphène du corps après injection ?

 Pour dégrader l'oxyde de graphène du corps après injection :

Glutathion : Cliquez ici pour acheter du glutathion 

OU : N-acétyl-cystéine 600 :  Cliquez ici pour acheter de la N-acétyl-cystéine 600 

Zinc :  Cliquez ici pour acheter du Zinc


Vitamine D3 : Cliquez ici pour acheter de la vitamine D3


Astaxanthine : Cliquez ici pour acheter de l'astaxanthine


Quercétine :Cliquez ici pour acheter de la quercétine


Chardon marie : Cliquez ici pour acheter du chardon Marie



Mélatonine : Cliquez ici pour acheter de la mélatonine



Ce ne sont que des compléments alimentaires, donc aucun effet indésirable, à prendre la matin à jeun.

Le soir, mélatonine pure,Glutathion couplé avec du zinc et charbon (attention à prendre bien avant ou bien après car le charbon tire le reste)

Cure de plusieurs jours d’Argile en cataplasme et décoction (minimum 1 nuit de décoction)avec cuillère en bois car le métal tire les propriétés de l’argile

"Vérifié et confirmé par des scientifiques espagnols :

Enfin, la bonne nouvelle est là !

Comme je le soupçonnais, l’oxyde de graphène (GO) n’est pas particulièrement stable dans l’organisme et doit être “ravitaillé” à plusieurs reprises. D’où les nombreuses “vaccinations de rappel” prévues ! !!!

Et j’avais également raison pour une deuxième hypothèse :

Le corps peut complètement décomposer l’oxyde de graphène à nouveau lui-même et VOUS pouvez accélérer ce processus vous-même avec les compléments alimentaires en vente libre indiqués ci-dessus.

Glutathion (le plus important pour la désintoxication du corps) ou meilleur

NAC = N-acétyl-cystéine 600-750mg (permet à l’organisme de produire lui-même du glutathion)

Zinc

Astaxantin 5mg (améliore également la vision)

Quercétine

Vitamine D3

Chardon marie (protège également le foie et l’estomac)

Mélatonine 1mg à 10mg (contre 5G)

L’oxyde de graphène ne provoque pas seulement le magnétisme corporel, il peut devenir beaucoup plus dangereux lorsque la 5G est ajoutée.

La 5G est encore à l’essai dans de nombreux pays pour l’instant, mais lorsque la pleine puissance arrivera sous peu, vous ne devriez plus avoir d’oxyde de graphène dans votre corps.

J’ai toujours dit : “Il n’y a pas de sens unique dans la dualité !”

Il y a toujours une solution à chaque problème !"

Le glutathion liposomal.

Le glutathion liposomal est l’un des plus puissants antioxydants mais aussi l’un des plus méconnus. Si plusieurs marques proposent aujourd’hui des compléments alimentaires à base de glutathion liposomal, son émergence sur le marché est très récente. Au cours des dernières années, différentes études ont permis de mieux comprendre son mode d’action et de mettre en évidence les effets particulièrement bénéfiques du glutathion liposomal sur l’organisme. Mais quel est cet antioxydant puissant et quelles sont ses propriétés ?

Qu’est-ce que le glutathion ?

Le glutathion est un antioxydant endogène, fabriqué dans les cellules du foie. Il est présent dans l’organisme sous forme oxydée (GSSG) et réduite (GSH), principalement dans les cellules rénales et cardiaques, et au niveau du cerveau. Le glutathion se compose de 3 acides aminés (la glycine, le glutamate et la cystéine) en partie produits par notre corps ou apportés via l’alimentation.

Si l’organisme est capable de fabriquer d’autres antioxydants, aucun d’entre eux ne semble surpasser la puissance du glutathion. Surnommé « le maître antioxydant », le glutathion joue d’abord un rôle important sur les radicaux libres et la régulation du système de défenses naturelles. Pour cela, il intervient notamment dans le cycle de reproduction des cellules de notre corps et sur la structure des radicaux libres. Ainsi, le glutathion est capable d’agir en amont en stoppant le processus d’oxydo-réduction, responsable de la production de radicaux libres.

Mais l’action du glutathion ne s’arrête pas là : il intervient également dans la synthèse des protéines, agit en synergie avec d’autres antioxydants (comme les vitamines C et E) et participe à l’élimination des métaux lourds de l’organisme. Le champ d’action du glutathion est donc très large et touche l’organisme dans son ensemble.

Malheureusement, la production naturelle de glutathion s’amenuise avec les années, dès l’âge de 20 ans. La perte devient particulièrement importante à la cinquantaine (- 40 % en moyenne), d’autant plus que certaines maladies peuvent accentuer la réduction du taux de glutathion. La prise d’une supplémentation en glutathion réduit (GSH) permet de maintenir ou d’accroître le taux de glutathion dans l’organisme.

Mais de nouvelles recherches ont permis de découvrir une forme plus assimilable et plus puissante que le glutathion réduit : le glutathion liposomal ou glutathion liposomé. Jusque-là, le glutathion réduit dans sa forme classique avait pour inconvénient de subir les attaques des sucs digestifs, des enzymes et des sels biliaires. Le glutathion liposomé, quant à lui, est protégé par une microsphère liposomale. La substance active résiste alors aux attaques acides de l’estomac et agit directement au cœur de la cellule.

Les bienfaits et propriétés du glutathion liposomal

Le glutathion liposomal fait aujourd’hui l’objet de nombreuses recherches consacrées à ses différents champs d’action : système digestif, ralentissement du processus de vieillissement, système cardiovasculaire, toxicologie… Le glutathion participe dans un premier temps à la protection de nos cellules. D’une part, il agit sur les radicaux libres avant qu’ils ne soient dommageables pour les tissus et, d’autre part, il améliore la durée de vie et l’efficacité des autres antioxydants de l’organisme comme la vitamine C hydrosoluble et la vitamine E liposoluble. D’après une étude publiée en 2014, « le glutathion protège les cellules des oxydants par le biais du recyclage des vitamines C et E » (1) .

Inversement, la présence de vitamine C et E contribuent à accroître le taux de glutathion dans l’organisme. Dans son combat contre les oxydants, le glutathion se lie également aux toxines issues des xénobiotiques, des substances étrangères présentes dans le corps (métaux lourds, médicaments, pesticides, additifs alimentaires…). Le glutathion les transforme alors en composés hydrosolubles, facilement éliminés via la bile ou les urines. Une étude publiée en 2007 a révélé que « le glutathion est une ligne de défense indispensable contre le cadmium » (2) , un métal qui s’accumule de manière transitoire dans le foie et les reins.

Autre action présentie du glutathion liposomal : il est possible qu'il intervienne dans le processus de vieillissement et le développement de certaines maladies neuronales comme la maladie de Parkinson ou d’Alzheimer. En effet, certaines études ont établi un lien entre des niveaux faibles de glutathion et les troubles neurodégénératifs. En 2009, les résultats d’une étude démontrent qu’une carence en GSH « se manifeste principalement par une susceptibilité accrue au stress oxydatif, et les dommages résultants seraient impliqués dans des maladies telles que le cancer, la maladie de Parkinson et la maladie d'Alzheimer. De plus, les déséquilibres des niveaux de GSH […] sont supposés jouer un rôle dans le processus de vieillissement » (3) . Une seconde étude de 2012 conclue que « l’augmentation du glutathion reste une stratégie thérapeutique prometteuse pour ralentir ou prévenir le MCI (déficience cognitive légère) et la maladie d'Alzheimer. » (4)

D’autres études sur le glutathion liposomal sont encore en cours et ont besoin d’être confirmées. Il pourrait aussi avoir des effets bénéfiques sur le système digestif en limitant les intolérances alimentaires, les inflammations intestinales et les gastrites. Le glutathion liposomal protégerait également des complications liées au diabète (5).

Utilisations et posologie du glutathion liposomal

Jusqu’ici, seule l’injection en intraveineuse permettait d’avoir de réels effets. Mais, aujourd’hui, le glutathion liposomal est la forme la plus efficace du glutathion et l’un des meilleurs compléments alimentaires antioxydants.

Il se présente le plus souvent en gélules, comme le Glutathion Liposomal Biocyte, et est parfois associé à de la vitamine C pour une action synergique. La posologie en glutathion liposomé dépend de votre âge et de votre état de santé. C’est pourquoi il est conseillé de demander l’avis de votre médecin avant toute première prise de glutathion liposomal. Dans le cas des gélules Biocyte, la posologie et le durée de traitement sont de 1 gélule par jour (soit 100 mg de glutathion réduit et 12 mg de vitamine C) pendant 3 mois.

Les produits à base de glutathion

Acuellement seul biocyte propose un complément alimentaire au glutathion. Nul doute que d'autres laboratoires viendront à produire également la forme liposomée de cet antioxydant. 

Quels sont ses effets sur la peau ?

Comme tous les antioxydants, le glutathion fera des merveilles pour votre peau. Grâce à son action anti-radicaux libres, il protège la peau du vieillissement prématuré. Il permet donc de préserver la jeunesse de la peau et de retarder l'arrivée des rides et ridules et aussi des taches de vieillesse, ces taches brunes considérées comme disgracieuses.

 D'ailleurs, le glutathion en injection est parfois utilisé pour éclaircir la peau, puisqu'il est capable de réduire la production de mélanine. Ce procédé de dépigmentation est notamment apprécié en Afrique par ceux voulant se blanchir la peau. Et il n'est pas à encourager. Efficace à fortes doses régulières, il entraîne en effet de nombreux effets secondaires, certains pouvant être dramatiques.

Les contre-indications et effets secondaires.
 
D’une manière générale, le glutathion liposomal n’est pas recommandé pour les enfants, les adolescents, les femmes enceintes ou allaitantes. Il est également contre-indiqué en cas de calculs biliaires ou d’obstruction des voies biliaires. Demandez toujours conseil à votre médecin ou pharmacien, notamment si vous êtes sous traitement médicamenteux. Le glutathion liposomé a l’avantage de présenter très peu d’effets secondaires. Seule une consommation excessive peut avoir des effets laxatifs. Le glutathion liposomal doit être utilisé dans le cadre d’un mode de vie sain et d’un régime alimentaire varié et équilibré.

Où trouver le meilleur glutathion en France ?

Nul besoin d'acheter le glutathion en pharmacie pour être sûr d'avoir le meilleur. Il suffit de privilégier la forme liposomée afin d'être sûr de la bonne biodisponibilité du produit et par là même de son action. Et comme il n'y a pas besoin d'ordonnance pour s'en procurer, on peut donc acheter le glutathion liposomé en pharmacie, en parapharmacie ou en ligne. A condition d'avoir vérifié le sérieux du site bien sûr ! Et pour acheter français, vous pouvez miser sur Biocyte. Il y a de toutes façons de grandes chances pour que le glutathion en vente en pharmacie soit celui de Biocyte, précurseur en la matière.

1. Source : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4684116/
2. Source : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/20020960
3. Source : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19166318
4. Source : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3277671/
5. Source : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/8942396

Le zinc est un métal indispensable à l’action de centaines d’enzymes dans l’organisme. Il est, entre autres, nécessaire à la croissance, à la maturation sexuelle, au fonctionnement du système immunitaire ainsi qu’au renouvellement de la peau et des cheveux.

Décision des autorités de santé européennes

En 2012, les autorités de santé européennes (EFSA, European Food Safety Authority et la Commission européenne) se sont prononcées sur certaines allégations santé des aliments et des compléments alimentaires contenant du zinc. Après examen des données scientifiques, elles ont estimé que ces produits peuvent prétendre contribuer :

à la synthèse normale d’ADN,

au métabolisme acidobasique normal,

au métabolisme normal des aliments, des glucides (sucres), des acides gras, de la vitamine A,

aux fonctions intellectuelles normales,

à la fertilité et à la reproduction normales,

à la synthèse des protéines,

au maintien des os,

au maintien des cheveux, des ongles et de la peau,

au maintien de concentrations normales de testostérone dans le sang,

à la vision normale,

au fonctionnement normal du système immunitaire,

à la division cellulaire,

à la protection des cellules contre les radicaux libres (effet antioxydant),

si et seulement si ces produits contiennent au moins 1,5 mg de zinc pour 100 g, 100 ml ou par emballage si le produit ne contient qu’une portion.

Par contre, les aliments et les compléments alimentaires contenant du zinc ne peuvent PAS prétendre :

contribuer à la santé de la prostate ;

contribuer à la santé des articulations ;

améliorer l'haleine en neutralisant les composés soufrés volatils présents dans la bouche ;

contribuer à la santé du cœur et des vaisseaux sanguins ;

contribuer à maintenir la santé du cœur et des vaisseaux sanguins ;

contribuer aux fonctions et aux performances musculaires ;

réduire la fatigue (au sein d’un mélange de vitamines et de minéraux).

Ces revendications d’effet sont désormais interdites pour les aliments et les compléments alimentaires contenant du zinc.

USAGES ET PROPRIÉTÉS SUPPOSÉES DU ZINC.

Le zinc est proposé pour améliorer les défenses naturelles, augmenter la fertilité, prévenir la dégénérescence de la rétine liée à l’âge (DMLA), ainsi que pour traiter l’acné et le rhume.

QUELLE EFFICACITÉ POUR LE ZINC ?

Le zinc a un effet stimulant sur l’immunité, mais uniquement chez les personnes carencées, c’est-à-dire les personnes souffrant de maladies intestinales chroniques, de maladies du rein, de malnutrition, d’alcoolisme, ou les personnes très âgées.

Ses effets sur le rhume ont été observés dans seulement la moitié des études concernant cette indication.

Un apport en zinc, en vitamines C et E et en bêta-carotène est utilisé pour traiter les troubles de la rétine liés à l'âge.

Enfin, des médicaments contenant du zinc, à avaler ou à appliquer sur la peau, sont commercialisés pour traiter les poussées d'acné.

PRÉCAUTIONS À PRENDRE AVEC LE ZINC

Prendre des compléments de zinc sur une longue période expose à une baisse de l’immunité et à une carence en cuivre. La dose quotidienne maximale à ne pas dépasser est de 40 mg pour un adulte.

Ses éventuels effets indésirables sont les maux de tête et un goût métallique dans la bouche.

Les compléments de zinc doivent être ingérés au moins deux heures avant ou après les compléments alimentaires contenant du fer, les antibiotiques de la famille des cyclines et des quinolones, les traitements contre l'ostéoporose, et les médicaments destinés à neutraliser l'acidité de l'estomac.

FORMES ET DOSAGE DU ZINC

Le zinc se présente sous la forme de sels dont la teneur en zinc varie.

La dose quotidienne de zinc recommandée est de 11 mg pour les hommes et les femmes enceintes, et de 8 mg pour les femmes, y compris celui contenu dans les aliments. Attention, les aliments contenant de la caféine diminuent l'absorption du zinc par l'intestin.

SOURCES ALIMENTAIRES DE ZINC

Le zinc se trouve en quantité intéressante dans les huîtres, le germe de blé, le foie, les viandes, les crustacés et les graines de sésame.

L'avis du spécialiste sur le zinc

Un apport en zinc peut être envisagé chez les personnes très âgées, souvent exposées à un risque de carence due à une mauvaise absorption intestinale, ainsi que chez les personnes végétariennes et celles qui souffrent de dépendance à l'alcool.


SUBSTANCE MAGNETIQUE DANS LE VACCIN COVID 19

Le Japon découvre une substance «magnétique» dans les vaccins Pfizer contre le covid ; les journalistes commencent à MOURIR du vaccin qu’ils ont pris.

Nous avons franchi le cap du débat sur les vaccins. 
Le vaccin Pfizer échoue rapidement, et maintenant la plupart des infections, des hospitalisations et des décès surviennent parmi les « complètement vaccinés ». 

Les journalistes qui ont fait la promotion des vaccins meurent littéralement de ces mêmes vaccins, et une nouvelle étude explosive révèle que l’ immunité naturelle offre une protection environ 13 fois meilleure contre le variant « Delta » que l’immunité induite par le vaccin.

Le Japon, quant à lui, a découvert un contaminant affectant des millions de doses sur des centaines de sites d’injection de vaccins, et un responsable du ministère de la Santé décrit le contaminant comme “magnétique” et “peut-être métallique”. 

Cela signifie que les gens reçoivent en fait des injections de substances qui répondent aux aimants , ce qui explique évidemment pourquoi les vaccins contre le covid permettent aux aimants de se coller au corps des gens.

De The Epoch Times :

Le Japon a annoncé le 26 août qu’il suspendait l’utilisation d’environ 1,63 million de doses du vaccin Moderna COVID-19 en raison de rapports de contamination.

“C’est une substance qui réagit aux aimants … cela pourrait être du métal”, aurait déclaré un responsable du ministère, selon Nikkei Asia.

Nikkei Asia rapporte en outre :

TAKEDA PHARMACEUTICAL S’OCCUPE DE LA DISTRIBUTION DU VACCIN MODERNA DÉVELOPPÉ AUX ÉTATS-UNIS AU JAPON.

MODERNA, COTÉE AU NASDAQ, A CONFIRMÉ AVOIR REÇU « PLUSIEURS PLAINTES CONCERNANT DES NANOPARTICULES » DANS LES FLACONS DE VACCIN DISTRIBUÉS AU JAPON, MAIS A DÉCLARÉ N’AVOIR TROUVÉ « AUCUN PROBLÈME D’INNOCUITÉ OU D’EFFICACITÉ » LIÉ À CES PLAINTES.

Vous avez bien lu. Il y a une sorte de contamination magnétique, peut-être métallique dans les vaccins, mais le fabricant du vaccin affirme qu’il n’y a “aucun problème de sécurité ou d’efficacité”.

Que vont-ils dire d’autre ? 
Que les vaccins sont dosés avec de l’oxyde de graphène qui répond aux aimants et aux champs électromagnétiques externes ? 
Cela trahirait tout l’ordre du jour si une telle vérité était reconnue.
Le message aux autorités sanitaires japonaises est clair :
– cessez d’étudier le contenu des flacons de vaccins ! Injectez simplement votre peuple et faites ce qu’on vous dit !
Il a été confirmé que la journaliste de la BBC, Lisa Shaw été tué par un caillot au cerveau, caillot induit par un vaccin.

Nous avons toujours su que les journalistes qui soutenaient l’industrie des vaccins commenceraient à mourir par ces mêmes vaccins. On se demande comment quelqu’un peut même s’appeler “journaliste” s’il n’est pas disposé à poser des questions à l’obligation vaccinale. 

Par définition, vous n’êtes pas vraiment un journaliste si vous exprimez une foi aveugle dans les institutions alors que vous êtes censé être un contre-pouvoir. 

Là encore, l’industrie de l’information d’aujourd’hui n’a rien à voir avec le journalisme. 

Les journalistes ne sont pour la plupart que le bras de la propagande de Big Pharma et de la CIA.

Au Royaume-Uni, il est maintenant confirmé que la journaliste de la BBC Lisa Shaw est décédée des suites de caillots sanguins causés par le vaccin AstraZeneca, confirme The Guardian (Royaume-Uni) :

Une présentatrice de radio primée de la BBC est décédée des suites de complications du vaccin contre le coronavirus AstraZeneca, a conclu un médecin légiste.

Lisa Shaw, qui travaillait pour BBC Radio Newcastle, est décédée à l’infirmerie Royal Victoria, de la ville en mai, un peu plus de trois semaines après sa première dose du vaccin développé par des universitaires de l’Université d’Oxford.

L’enquête a appris que Shaw, 44 ans, avait été admise à l’hôpital après que des médecins enquêtant sur ses plaintes de maux de tête aient découvert qu’elle avait souffert d’une hémorragie cérébrale.

La raison pour laquelle les gens souffrent de maux de tête après avoir pris ces « injections de caillots » est que les caillots sanguins bloquent les vaisseaux sanguins du cerveau qui alimentent normalement le cerveau en sang. 

Comme le cœur pompe toujours, la pression s’accumule derrière le caillot sanguin. Chez certaines personnes, cela entraîne un « éclatement » du vaisseau sanguin, ou un « saignement sanguin cérébral » / une hémorragie cérébrale. Comme le rapporte The Guardian,

“ELLE A ÉTÉ TRANSFÉRÉE À L’INFIRMERIE DU ROYAL VICTORIA OÙ ELLE A REÇU UN CERTAIN NOMBRE DE TRAITEMENTS, Y COMPRIS LA COUPE D’UNE PARTIE DE SON CRÂNE POUR SOULAGER LA PRESSION SUR SON CERVEAU, MAIS MALGRÉ CES EFFORTS, ELLE EST DÉCÉDÉE LE 21 MAI 2021.”

Je reste persuadé que « découper une partie de votre crâne » n’a jamais été mentionné à Shaw comme un effet secondaire possible de la prise du vaccin. 

Combien de vaccinés ont subi une chirurgie cérébrale d’urgence dans le monde ? 

Ces rapports sont scandaleusement fréquents, et la raison est évidente :

le « vaccin » provoque des caillots sanguins qui bloquent l’approvisionnement en sang du cerveau, du cœur, de la peau et d’autres organes. C’est aussi pourquoi les injections de vaccin contre le COVID provoquent la mort et la pourriture de la peau du visage et du corps de certaines personnes. 

Cette affection, également connue sous le nom de « desquamation de la peau de tout le corps », est souvent diagnostiquée à tort comme une brûlure, de sorte que de nombreuses victimes du vaccin dont la peau « pourrit » ne sont jamais enregistrées comme des ACCIDENTS VACCINAUX.
Les journalistes qui ont failli être tués par les vaccins continuent de les promouvoir… parce qu’ils sont victimes du syndrome de Stockholm

Certains journalistes qui ne sont pas encore morts mais blessés par le vaccin restent en quelque sorte complètement soumis à un lavage de cerveau pour continuer à pousser la propagande vaccinale. 

Yahoo Australia fait état d’un journaliste pro-vaccin qui, de toute évidence, a failli être tué par le vaccin, mais qui croit toujours en quelque sorte les médecins lorsqu’ils lui disent qu’ils espèrent que sa douleur intense disparaîtra d’elle-même. 

Témoignage de cette histoire :

« VERS LA FIN DE LA DEUXIÈME SEMAINE, MON CŒUR A COMMENCÉ À S’EMBALLER, J’AVAIS DES FOURMILLEMENTS DANS LES BRAS, UNE FATIGUE EXTRÊME ET UNE TRÈS ÉTRANGE SENSATION DE VERTIGE », A-T-IL ÉCRIT.

“J’AI PRIS UN NUROFEN ET J’AI CONTINUÉ À TRAVAILLER.”

À LA FIN DE LA TROISIÈME SEMAINE APRÈS SA VACCINATION, M. HITCHCOCK A DÉCLARÉ QU’E SON ÉTAT S’ÉTAIT « AGGRAVÉ DE MANIÈRE CONSTANTE ».

“UNE DOULEUR THORACIQUE AIGUË – DES FRISSONS – ET LES VERTIGES ÉTAIENT INTENSES”, A-T-IL DÉCLARÉ.

“25 JOURS APRÈS LE COUP ET PROBABLEMENT UN PEU TARD À L’HÔPITAL – MAIS ME VOILÀ – DIAGNOSTIQUÉ AVEC UNE PÉRICARDITE – OU UNE INFLAMMATION DU CŒUR DUE AU VACCIN PFIZER.”

… IL VA FALLOIR UN CERTAIN TEMPS POUR S’HABITUER À LA DOULEUR CONSTANTE – QUE LES MÉDECINS ESPÈRENT PAR DISPARAÎTRE.

Ce qui est intéressant dans tout cela, c’est qu’il semble même y avoir de l’autocensure de la part de ce journaliste, qui semble être victime du syndrome de Stockholm où il reste fidèle à ceux-là mêmes qui essaient de le tuer. Cette dernière phrase,

“il va falloir un certain temps pour s’habituer à la douleur constante – qu’ils espèrent finira par disparaître”, semble avoir été supprimée de sa publication Instagram. Peut-être a-t-il été menacé d’être licencié s’il admettait que le vaccin causait une « douleur constante ».

Au cours de la prochaine année, nous allons assister à une VAGUE DE MORTS parmi les journalistes, les médecins et les pharmaciens qui ont tous poussé le vaccin avec des mensonges délibérés

Ce qui vaut la peine de noter dans tout cela, c’est que les décès et les ACCIDENTS liés aux vaccins parmi les journalistes, les médecins, les infirmières, les pharmaciens, les bureaucrates et d’autres qui ont poussé les vaccins, vont monter en flèche au cours des prochains mois. 

Avec des personnes entièrement vaccinées maintenant 13 fois plus susceptibles d’être blessées, hospitalisées ou tuées par le variant « Delta » par rapport à celles ayant une immunité naturelle, il n’est pas difficile de faire le calcul sur tout cela :

la prochaine vague de décès sera parmi les PERSONNES QUI se sont faites vaccinés, dont beaucoup étaient également des propagandistes de l’industrie des vaccins (le Karma dans ce cas est certainement une garce.)

Cela ne tient même pas compte de l’effet d’amélioration dépendante des anticorps que de nombreux experts de la santé prédisent qu’il se produira au cours de la prochaine saison de la grippe hivernale. 

SI CE PHÉNOMÈNE S’INSTALLE, NOUS POURRIONS VOIR LITTÉRALEMENT DES MILLIONS DE DÉCÈS POST-VACCINS AU COURS DES 1 À 3 PROCHAINES ANNÉES, PROBABLEMENT PENDANT LES SAISONS TRADITIONNELLES DE LA GRIPPE.

Voyez vous, nombre de journalistes grand public – à la fois conservateurs et gauchistes – ne sont pas simplement assez critiques de l’éthique pour en fait pousser à la vaccination des poisons sur d’autres personnes ; ils sont d’ailleurs aussi assez stupides pour prendre eux-mêmes ces poisons

(alors que les mondialistes avertis prennent des injections salines parce qu’ils ne sont pas dupes). 

Le résultat de cette vaccination est une simple cause à effet :

Si vous vous injectez une arme biologique toxique qui provoque une coagulation sanguine systémique, vous ne devriez pas être surpris de découvrir que votre corps se rempli de caillots sanguins. 

Vous ne devriez pas non plus être surpris de tomber au sol si vous descendez d’un grand immeuble, car la propagande médiatique – quelle que soit son intensité – ne peut toujours pas changer les lois de la physique (ou de la biochimie).

Ceux qui poussent au vaccin mourront eux-même par ce vaccin.

Pour ces propagandistes qui ont poussé les vaccins et qui pour certains ont fini par se suicider, leurs mensonges ne seront pas oubliés, et ils sont de toute façon instantanément remplaçables puisqu’ils ne font pour la plupart que lire des scripts de téléprompteur rédigés par les lobbyistes de la CIA et de Big Pharma. 

Ce n’est pas seulement qu’ils sont morts, c’est que toute leur vie a été consacrée à faire du mal aux autres et à faire en sorte que personne n’ait accès à la vérité sur les vaccins, la nutrition, la vitamine D, l’ivermectine, etc.

  EN SAVOIR PLUS

Message de Maître Carlo Brusa à propos du passe sanitaire.

 Message de Maître Carlo Brusa :

225-1, 1132-1 et 312-1 du code penal.

"L'application du Pass Sanitaire par voie de décret est illégale je le répète !

L'article 225-1 du Code Pénal interdit toute discrimination fondée sur la santé !

Or un décret ne peut pas déroger ce qui est établi par la loi !

Y compris le secret médical qui est issu de la loi !!

Lorsque l'on vous oppose le Pass rappelez qu'ils sont entrain de vous discriminer et rappelez l'article 225-1 et suivants du Code pénal et que la peine est 3 ans d'emprisonnement et 45.000 euros d'amende !

Si le refus est maintenu rendez-vous au commissariat et déposez plainte !

Je rappelle qu'en l'état actuel du droit aucun employeur ne peut demander, ordonner ou même proposer la vaccination à ses employés !

Que toute discrimination au sein de l'entreprise fondée sur la santé est pénalement sanctionnée article 1132-1 du Code du travail ! Toute menace faite pour que vous soyez vaccinés sous peine de rétorsion de l'employeur et vous refusez, est une tentative d'extorsion de consentement sanctionnés par les articles 312-1 et suivants du code pénal notifiez-le à votre employeur par Lrar et informez le Procureur"

Le regard des assureurs Logique :

En tant qu’assureur, avant de céder au coup de pression immonde de ce gouvernement concernant cet essai clinique de phase 3 (cf. OMS et non pas notre Sinistre de la Santé, corrompu jusqu’au cou, n’en déplaise à certains)

Je tenais à vous alerter sur 2-3 points!

Accrochez-vous, ça va faire mal…

REGARDEZ VOS CONTRATS d’assurance de prêts immobiliers, RC Pro, Garantie des Accidents de la Vie, Garantie Décès Toute Causes…

En effet, parlons « RISQUES ASSURENTIELS », quand l’Etat vous parle « Va/cc/in » votre assureur entend « ESSAI MÉDICAL » et il est notifié dans vos clauses d’exclusions pour la plupart des contrats « Ne sera PRIS EN CHARGE TOUS DOMMAGES issus d’une expérimentation médicale » autrement dit si vous développez des effets secondaires liés, (car oui oui, l’assureur avant de vous indemiser fera sa petite enquête, afin de payer le moins possible, un assureur est là pour faire tourner sa boutique, ne nous mentons pas, et c’est normal) il s’apercevra, à l’aide du Médecin Conseil, que vous avez consenti de « manière libre et éclairée » à vous faire injecter un produit en phase d’expérimentation et dont les effets secondaires sont inconnus!

L’assureur, il aime pas trop l’inconnu et surtout le RISQUE qui va se traduire, dans sa tête, en « Combien je vais devoir indemniser? »

Bref, en acceptant, l’injection vous ACCEPTEZ DE FAIT LE RISQUE qui va avec!!! Autrement dit, en acceptant l’injection , vous ne serez PAS indemnisés car vous avez pris un RISQUE et l’assureur ne couvre pas ce risque!

Vous allez me dire: « OUI mais « ils » ont une RESPONSABILITÉ CIVILE! »

Eh bien NON, les labos et l’Etat s’en sont dégagés au moment de la signature des contrats passés et par conséquent le transfert du RISQUE se fait sur VOS POMMES!!!

Vous, l’Employeur qui allez être mis sous pression, par l’Etat, pour que votre employé subisse l’injection, vous êtes impacté! Votre RC ne sera pas d’un grand secours! En effet, en invoquant, diverses articles, et notamment « l’extorsion de consentement par autorité » sanctionné par l’article 312-21 du Code Pénal, si votre employé exerce un recours, il y aura fort à parier qu’il aura gain de cause et vous serez condamné « pour le dommage causé à autrui »

Mais qu’ouïe -je!!!

Ne serait-ce pas là le fondement même de la RESPONSABILITÉ CIVILE??!!

Sauf que dans ce cas, précis c’est sur VOTRE POMME, à titre perso, vous , l’Employeur que l’indemnisation se fera sur vos biens (au sens large, financiers, immos) persos car votre RC pro ne pourra être mise en exergue…puisque vous aurez, entre autre, été condamné au pénal. Et l’assureur considérera qu’il n’a pas à prendre en charge les infractions ou délit que vous commettez dans le cadre de votre activité professionnelle!

Un peu comme quand vous roulez trop vite, que vous recevez un PV et que ce serait à votre assurance auto de le payer, bah…non! Ça marche pas comme ça!

Concernant ceux qui détiennent un prêt immobilier, avec évidemment une ADI, (assurance décès-invalidité) si vous développez une maladie, dont l’origine est liée au vaxin, et par voie de conséquence, une invalidité…après étude du dossier, vous serez refusé et donc vous continuerez à payer vos échéances sans forcément avoir encore la possibilité de travailler et par conséquent, au bout d’un certain temps sans honorer vos traites, une saisie de votre bien est possible….

Quant aux contrats GAV (Garantie des Accidents de la Vie) même combat que pour l’ADI au titre de l’invalidité!

Donc mes amis, voilà mon analyse de Risques Assurantiels, allez vérifier vos contrats, appelez vos assureurs! Faites-vous tout confirmer par écrits, car « les paroles s’envolent et les ecrits restent.

DES VIDEOS A VOIR ABSOLUMENT !


VACCIN COVID19 = POISON....!!


Cliquez ici pour voir la vidéo 

Audrey Tcherkoff : élue aux présidentielles de 2022 par Jacques Attali pour le Gouvernement Mondial?

Cliquez ici pour voir la vidéo 

le terrible danger caché des vaxxs 
(transmis par Silvano Trotta)
9 min 11 en anglais avec traduction écrite


Cliquez ici pour voir la vidéo 

Suivez les informations complémentaires
incontournables, c'est maintenant et c'est ici :


Cliquez ici pour voir des informations complémentaires 


PENSEZ A DIFFUSER CES INFORMATIONS MASSIVEMENT !

Lien de la page à partager : 

http://www.argent-colloidal-antibiotique-naturel.ch/antitode-a-la-piqure.html